Accueil > Séries TV > Fantastique > Fringe > DVD Fringe - Saison 2 > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Bodyguard  Saison 1 [Blu ray]
Bodyguard - Saison 1 [Blu-ray]
Sortie : 01/07/20

Bodyguard - Saison 1
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 9
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 8
Sortie : 25/09/19

Candice Renoir - Saison 8
Sortie : 26/06/20

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

BodyguardBodyguard Alex HugoAlex Hugo
The OutsiderThe Outsider WatchmenWatchmen
TandemTandem MirageMirage
The BoysThe Boys LegaciesLegacies
MirageMirage Il a déjà tes yeuxIl a déjà tes yeux
LanesterLanester ValidéValidé

dvd Fringe  Saison 2


Achetez-le sur

Acheter sur Amazon
Acheter sur Fnac
Acheter sur Cdisocunt


FRINGE - SAISON 2


Éditeur : Warner Bros
Distributeur : Warner Home Video France

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 7 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 23
Durée approx. : 966 minutes
Boîtier : Coffret
Code EAN : 5051889032366

Date de sortie en France : 08 décembre 2010


AUDIO


Langues : Allemand (Dolby Digital 2.0), Anglais (Dolby Digital 5.1), Espagnol (Dolby Digital 2.0), Français (Dolby Digital 2.0)
Sous-titres : Allemand (mal entendants), Anglais, Anglais (mal entendants), Espagnol, Français, Néerlandais

VIDÉO


Format : 1.78 - 16/9 anamorphique (compatible 4/3)
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- Le Professeur Bishop dissèque les accessoires proposés par Rob Smith (Chef Accessoiriste)
- Au-delà du projet : La mythologie de Fringe
- L'épisode déterré (NDLR : il s’agira sans doute d’un focus sur l’épisode 2x11 – Unearthed, diffusé dans la saison 2 alors qu’il était initialement prévu pour la saison 1)
- Commentaires des Acteurs de la Série et de l’Equipe Créative sur  4 Episodes
- Analyse des scèn es de 6 épisodes-clés
- Effets Secondaires Indésirables (Bêtisier)
- Fichiers Disséqués : Scènes coupées

TOUS LES ARTICLES SUR FRINGE - SAISON 2


05.12.2010 | Un nouveau monde pour Fringe
28.09.2010 | La saison 2 de Fringe disponible en décembre

TEST DU DVD

Test rédigé le 16/01/2011 par Audrey Oeillet

Avis sur l'édition :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"

Après une première saison qui a efficacement su tenir ses promesses, notamment grâce à un season finale à la hauteur, la suite de Fringe était attendue au tournant par tous les fans d’enquêtes paranormales – et accessoirement ceux qui suivent les créations de J.J. Abrams depuis l’époque Alias, ou tout simplement depuis Lost. D’aucuns diront que le début de la saison 2 de Fringe n’a pas été à la hauteur des espérances, en raison d’un fil conducteur effacé au profit d’épisodes en stand alone. Heureusement, le show a su se reprendre rapidement pour faire monter la tension au maximum jusqu’à un étonnant final. Ouf !
 
A l’image du coffret de la première saison, cette édition permet de découvrir les 23 nouveaux épisodes dans d’excellentes conditions, avec de nombreux suppléments dispersés sur les 6 DVD que compte le coffret. Warner reprend trait pour trait le contenu de l’édition Zone 1, ce qui lui réussi une fois encore plutôt bien même si de fait, ce coffret met en avant certaines incohérences vis-à-vis de la diffusion française – voir l’explication concernant l’épisode Unearthed dans les bonus.


 

Avis sur l'image :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

A l’image de celle de la première saison, la qualité d’image proposée pour ce coffret s’avère tout à fait satisfaisante. Le bruit qui apparaissait de temps à autre sur la première saison est désormais quasiment inexistant, la colorimétrie est soignée tout comme les contrastes, la luminosité et la netteté. Une compression réussie de la part de Warner, basée sur les masters américains et donc de première fraîcheur. 

           

Avis sur l'audio :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" 1Haut de page

Toujours pas de piste autre que stéréo pour la version française, qui se contente donc encore d’un bon 2.0 de base, avec tout ce que cela impose comme limites. Il faut donc se tourner vers la piste originale pour trouver du DD 5.1 toujours parfaitement équilibré qui permet de bénéficier au mieux de l’ambiance de la série.

 

Avis sur les suppléments :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Comme dans le premier coffret, les bonus se divisent en différentes catégories : les suppléments courts liés à des épisodes spécifiques, et les suppléments, plus généralistes.
 
Dans la première catégorie, on trouve en premier lieu les commentaires audio, au nombre de 4 et qui laissent comme de coutume la parole au casting, aux scénaristes et aux réalisateurs. Les épisodes concernés ne sont cependant pas toujours les plus intéressants et on peut regretter, par exemple, que le season premiere n’en bénéficie pas. Le tout reste néanmoins intéressant pour cerner les différents enjeux créatifs de la série.
 
Le coffret propose également 6 analyses de scènes d’épisodes-clés : cette fois-ci, le premier épisode de la saison en bénéficie pour sa spectaculaire introduction, de même que l’épisode 4 qui marque un tournant dans l’intrigue. Reste que ces modules sont assez courts : en moins de trois minutes il est assez difficile d’aborder efficacement à la fois la complexité des intrigues et les détails techniques tels que les effets spéciaux. Ces modules restent néanmoins de bons compléments pour qui voudrait aller un peu plus loin après le visionnage des épisodes.
 
Enfin, derrière l’appellation « fichiers disséqués » se cachent les traditionnelles scènes coupées. Chacun se fera sa propre idée de ces séquences qui, hors contexte, perdent tout de même beaucoup de leur intérêt.
 
On trouve par ailleurs un bêtisier caché sous le nom « Effets Secondaires Indésirables ». Ce dernier est présent sur le quatrième DVD et dure 3 minutes 30.
 
Sur la sixième galette, on trouve trois modules documentaires :
 
« Le Professeur Bishop dissèque les accessoires proposés par Rob Smith » permet au chef accessoiriste de la série de dévoiler quelques uns des accessoires utilisés lors de la saison 2, comme l’appareil des métamorphes ou le neurostimulateur. On découvre également le secret des seringues… Très instructif !
 
« Au-delà du projet : La mythologie de Fringe » est un documentaire de 25 minutes qui s’attarde sur l’évolution de la mythologie du show au cours de la saison 2. La parole est donnée au casting, mais également aux scénaristes, aux réalisateurs mais également aux producteurs, dont J.J. Abrams, généralement discret dans les bonus de ses séries. C’est l’occasion de découvrir le processus de création de cette seconde saison ainsi que les liens qui ont été tissés dès le début de la première pour développer l’intrigue, notamment autour de Peter et du monde alternatif.
 
Le dernier supplément du coffret est conséquent puisqu’il s’agit ni plus ni moins d’un épisode entier. Il s’agit de l’épisode Unearthed, diffusé aux Etats-Unis lors de la reprise hivernale du show début 2010, en tant que 2x11. Pour le coffret, Unearthed a été placé hors saison car il intègre un gros problème de continuité narrative – en mettant en scène un personnage qui meurt au début de la saison 2 : l’épisode avait en effet été réalisé lors du tournage de la première saison, mais la Fox ne l’avait finalement pas diffusé aux USA. On notera qu’en France, TF1 a diffusé cet épisode en l’intégrant dans la première saison, lui rendant ainsi sa place légitime, mais le rendant absent du coffret de la première saison - chose logique, puisque Warner se base sur le contenu des coffrets Zone 1 pour ses sorties Zone 2… Le voilà donc de retour. Et dans la mesure où il s’agit d’un stand alone réussi, il ne faut pas bouder son plaisir. 

           

Avis sur le packaging :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Le coffret reprend le visuel de l’édition Zone 1 : ce dernier s’avère plus fouillé et du coup, moins mystérieux que celui du premier coffret qui se contentait d’afficher une partie du visage des protagonistes. Les bases étant posées, ce n’est cependant pas étonnant.
 
Côté des menus, l’ensemble est à la fois sobre et efficace et la navigation se fait sans peine. On peut juste regretter que la musique du générique passe en boucle sur le menu principal, ce qui devient vite irritant à la longue.


   

IMAGES DES MENUS



cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  

Voir toutes les images