Accueil > Séries TV > Drame > 24 heures chrono > DVD 24 heures chrono - Saison 6 > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Bodyguard  Saison 1 [Blu ray]
Bodyguard - Saison 1 [Blu-ray]
Sortie : 01/07/20

Bodyguard - Saison 1
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 9
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 8
Sortie : 25/09/19

Candice Renoir - Saison 8
Sortie : 26/06/20

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

BodyguardBodyguard Alex HugoAlex Hugo
The OutsiderThe Outsider WatchmenWatchmen
TandemTandem MirageMirage
The BoysThe Boys LegaciesLegacies
MirageMirage Il a déjà tes yeuxIl a déjà tes yeux
LanesterLanester ValidéValidé

dvd 24 heures chrono  Saison 6


Achetez-le sur

Acheter sur Amazon
Acheter sur Fnac
Acheter sur Cdisocunt


24 HEURES CHRONO - SAISON 6


Éditeur : 20th Century Fox
Distributeur : Fox Pathé Europa

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 7 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 24
Durée approx. : 1064 minutes
Boîtier : Digipack
Code EAN : 3344428032838

Date de sortie en France : 05 novembre 2008


AUDIO


Langues : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
Sous-titres : Anglais, Français, Néerlandais

VIDÉO


Format : 1.78 - 16/9 anamorphique (compatible 4/3)
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- 23 scènes inédites et 5 mobisodes
- Le journal du tournage (45’)
- 4 documentaires (30’) : Les maquillages, Les scénaristes, L’apparition de Rick Gervais, L’explosion de bus
- Aperçu de la saison 7
- 24 minutes : quand Jack s’invite chez Les Simpson
- 1 épisode de “Prison Break - Saison 2”

TOUS LES ARTICLES SUR 24 HEURES CHRONO - SAISON 6


30.10.2008 | 24 heures pour sauver le monde (encore)

TEST DU DVD

Test rédigé le 03/12/2008 par Audrey Oeillet

Avis sur l'édition :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"

Si la saison 6 de 24 heures chrono n’est clairement pas la meilleure, son édition en DVD est, quant à elle, loin d’être la plus mauvaise. Une fois encore, la Fox nous sert sur un plateau d’argent un coffret riche en supplément qui ravira les fans, même les plus déçus par cette saison. Et ce n’était pas chose aisée…

 

Avis sur l'image :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Le 16/9e va plutôt bien à cette série initialement diffusée en 4/3, même si, à l’instar du précédent coffret, la compression n’est pas sans défaut. Un grain persiste en effet dans les scènes les plus sombres, ce qui n’est pas particulièrement agréable, d’autant que c’est le seul défaut notable. Il saute donc aux yeux ! Pas d’amélioration de l’image depuis le précédent coffret, donc.

           

Avis sur l'audio :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" 1Haut de page

Comme toujours, la Fox nous offre les versions française et originale dans un format 5.1 d’une qualité exceptionnelle. Pas grand-chose à ajouter, si ce n’est que la version anglaise est à privilégier, une fois encore.

 

Avis sur les suppléments :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

De très nombreux suppléments peuple les 7 galettes de ce coffret, à commencer par les traditionnels commentaires audio et autres scènes coupées. Comme d’habitude, ces dernière peuvent être intégrées à l’épisode pour le prolonger et lui offrir une dimension supplémentaire. Un excellent point qu’on ne voit pas assez souvent !

Pour le reste, c’est sur le septième DVD qu’il faut se rendre. Ce dernier est identique à celui de l’édition Zone 1 et propose donc les mêmes suppléments, à commencer par le très subtilement caché extrait des Simpsons, série dans laquelle Bauer fait une apparition. Ce bonus se trouve au dessus du menu !

« Scènes allongées et supprimées » reprend, comme son nom l’indique, l’ensemble des scènes coupées disponibles sur les 6 DVD précédents. Il est ici possible de les regarder en version commentée. Intéressant si vous voulez comprendre pourquoi ces scènes on été supprimées.

« Trailer de la saison 7 » propose un teaser de 15 secondes de la nouvelle saison de 24, qui commencera aux USA en janvier 2009. Ne vous attendez pas à du lourd, cette vidéo ne lâche rien, et c’est peut-être pas si mal…

« Maker illusionnist » est un intéressant making of de 12 minutes qui permet de découvrir les coulisses des effets spéciaux de la saison, à commencer par l’impressionnante explosion dans le bunker de la Maison Blanche. Le décorticage des scènes vaut vraiment le détour.

« Inside the Writers’ room » et « Opening with a Bang » sont deux reportages réalisés avec l’esthétisme d’un épisode de la série, et qui mettent en avant respectivement les scénaristes et les experts en explosifs de la série. Si le second mise plus sur l’action que le premier, ces deux reportages ont une valeur didactique suffisamment importante pour que l’on s’y attarde.

« 24 Webcast diaries » est une série de vidéos initialement diffusée sur Internet mettant en avant les coulisses du tournage de façon thématique. Les vidéos ne durent pas plus de 3 minutes chacune, mais en les regardant à la suite, l’ensemble devient dynamique et cohérent.

Enfin, « 24 day 6 : Debrief » est une courte suite de mobisodes présentant les évènements après la saison 6. Si ces 5 courtes vidéos sont une occasion de voir Jack Bauer dans une situation inédite, l’ensemble n’a qu’un intérêt limité qui plaira avant tout aux fans absolus du show.


           

Avis sur le packaging :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Ce sixième coffret reprend à nouveau le schéma établit depuis la saison 4 en matière de packaging, désormais calqué sur l’édition Zone 1. Le visuel de cette saison nous présente Bauer sur lequel se reflète un drapeau américain : on a rarement fait pire en matière de sous-entendu dégoulinant de patriotisme, et on en vient, pour la première fois peut-être, à regretter les premiers coffrets, plus sobres et plus efficaces. A l’intérieur, le digipack reste efficace.

Les menus affichent quant à eux un dynamisme bienvenu, en particulier le menu principal, le seul à être animé. La navigation, comme souvent chez l’éditeur, n’est cependant pas sans faille, et tout se joue dans le sous-menu de l’épisode. Il faut également indiquer que si le choix des menus se fait aisément sur une platine classique, sur ordinateur, les options affichent une sensibilité limitée qui rend difficile la navigation par la souris. Privilégiez donc le clavier !