Accueil > Série animée > Neon Genesis Evangelion > DVD Neon Genesis Evangelion - Intégrale (Edition Collector limitée) > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Bodyguard  Saison 1 [Blu ray]
Bodyguard - Saison 1 [Blu-ray]
Sortie : 01/07/20

Bodyguard - Saison 1
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 9
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 8
Sortie : 25/09/19

Candice Renoir - Saison 8
Sortie : 26/06/20

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

BodyguardBodyguard Alex HugoAlex Hugo
The OutsiderThe Outsider WatchmenWatchmen
TandemTandem MirageMirage
The BoysThe Boys LegaciesLegacies
MirageMirage Il a déjà tes yeuxIl a déjà tes yeux
LanesterLanester ValidéValidé


NEON GENESIS EVANGELION - INTéGRALE (EDITION COLLECTOR LIMITéE)


Éditeur : Dybex
Distributeur : 9ème Dimension

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 7 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 26
Durée approx. : 780 minutes
Boîtier : Coffret
Code EAN : 5413505304118

Date de sortie en France : 24 janvier 2008


AUDIO


Langues : Français (Dolby Digital 2.0), Français (Dolby Digital 5.1), Japonais (Dolby Digital 2.0), Japonais (Dolby Digital 5.1)
Sous-titres : Français

VIDÉO


Format : 1.33 - 4/3
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- 4 épisodes proposés en version longue

NOTES


Episodes remasterisés

Le coffret contient :
- 5 Postcards grand format
- 3 livrets

TOUS LES ARTICLES SUR NEON GENESIS EVANGELION - INTéGRALE (EDITION COLLECTOR LIMITéE)


07.01.2008 | Eva, lève-toi ! (Air connu)

TEST DU DVD

Test rédigé le 19/01/2008 par Audrey Oeillet

Avis sur l'édition :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"

« Neon Genesis Evangelion » est l’un de ses animes qui marquent, et qui frôle presque la perfection dans son genre : dommage que la fin glisse trop dans une métaphysique de bazar, ruinant beaucoup du potentiel général de cette œuvre qui reste à n’en pas douter l’une des meilleurs des Studios GAINAX avec « Fushigi no umi no Nadia ».


Après avoir édité la série en VHS, puis en DVD individuels, DyBex propose dans cette édition dite « Platinium » les masters japonais restaurés par GAINAX entre 2003 et 2004. A cela s’ajoute un son 5.1 en version japonaise et en version française, et les épisodes 21, 22, 23 et 24 de la série en version director’s cut, en plus des versions originales.


Le seul véritable regret à avoir vis-à-vis de cet onéreux coffret (environ 100€) c’est l’absence de bonus, hormis ces épisodes rallongés, et que les deux films censés conclure le tout ne soient pas présents (il faut dire qu’à l’heure actuelle, DyBex n’en possède pas les droits, ce qui n’aide pas). Il s’en fallait d’un cheveu que cette édition soit absolument ultime et c’est dommage. Malgré tout, comme c’est sans doute la dernière qui verra le jour, il ne faut pas hésiter à se la procurer si on en a les moyens, surtout si on ne possède pas la collection en DVD. Dans le cas contraire, il faudra vraiment réfléchir à ce que cette nouvelle édition a vraiment de quoi offrir de nouveau…

 

Avis sur l'image :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

L’image étant celle restaurée par les studios en 2003, elle est d’une qualité supérieure à celle proposée sur la première édition DVD, en particulier au niveau de la netteté de l’image, et de l’organisation des différents plans, dont les différences sont plus marquées. Mis à part cela, on ne note pas de changement de format et c’est toujours le format 4/3 qui est proposé. La série ne fait absolument pas son âge !

               

Avis sur l'audio :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" 1Haut de page

L’arrivée du 5.1 en marge du 2.0 (qui est également proposé en japonais et en français, ce qui laisse le choix entre 4 pistes audio) apportera réellement quelque chose aux possesseurs de système de son approprié. Les autres resteront avec un 2.0 qui n’apporte rien de neuf à la série.


Le 5.1 est clairement l’innovation la plus intéressante de ce coffret puisqu’il offre une nouvelle expérience sonore de la série : âgée de 12 ans, NGE souffre parfois de ce coté très « 2D » qui ne permet pas une immersion totale dans l’action (même si ce n’est pas le meilleur exemple de manque d’intensité en japanimation, je préfère le dire…). L’environnement sonore créé par le 5.1 permet largement de dépasser ce stade, ce qui reste une expérience assez unique aujourd’hui dans le milieu de la japanim’ des années 90. En deux mots, c’est une réussite parfaite. A condition, encore une fois, de pouvoir en profiter…

 

Avis sur les suppléments :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Du fait de l’absence d’autres suppléments, on comptera en guise de bonus les quatre épisodes proposés en version longue. Il est d’ailleurs particulièrement intéressant puisque le coffret le permet, de comparer les deux versions de chaque épisode pour en noter les différences. Un exercice qui plaira sans doute aux puristes de la série qui découvriront certaines facettes des évènements (et des personnages) d’un autre angle…


Par ailleurs, le coffret propose plusieurs grandes cartes postales, et plusieurs livrets thématiques concernant la série. C’est finalement bien peu comparé à tout le potentiel documentaire qu’aurait pu entraîner une série comme NGE.


Avis sur le packaging :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Le coffret, à l’imposant format A4, posera sûrement pas mal de problèmes à certain pour être intégré dans une DVDthèque : néanmoins il s’agit typiquement du genre de coffret que l’on a envie de faire trôner fièrement quelque part. Réservez-lui donc une place de choix, d’autant qu’il est illustré par un dessin de Yoshiyuki Sadamoto, designer de la série et dessinateur du manga qui en est tiré.



Samadoto est également à l’honneur dans les menus puisque chaque galette est illustrée par l’un des personnages de la série, tirés d’illustrations officielles du character designer. Légèrement animés, les menus sont très agréables à l’œil et la navigation est sans faille. On regrettera seulement que les noms des épisodes soient ceux de la version française, et non les titres originaux…

           

IMAGES DES MENUS



cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  

Voir toutes les images