Accueil > Séries TV > Comédie > Malcolm > DVD Malcolm - Saison 3 > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Bodyguard  Saison 1 [Blu ray]
Bodyguard - Saison 1 [Blu-ray]
Sortie : 01/07/20

Bodyguard - Saison 1
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 9
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 8
Sortie : 25/09/19

Candice Renoir - Saison 8
Sortie : 26/06/20

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

BodyguardBodyguard Alex HugoAlex Hugo
The OutsiderThe Outsider WatchmenWatchmen
TandemTandem MirageMirage
The BoysThe Boys LegaciesLegacies
MirageMirage Il a déjà tes yeuxIl a déjà tes yeux
LanesterLanester ValidéValidé

dvd Malcolm  Saison 3


Achetez-le sur

Acheter sur Amazon
Acheter sur Fnac
Acheter sur Cdisocunt


MALCOLM - SAISON 3


Éditeur : Showshank Films
Distributeur : Arcadès

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 5 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 22
Durée approx. : 484 minutes
Boîtier : Coffret
Code EAN : 3545020032435

Date de sortie en France : 02 septembre 2014


AUDIO


Langues : Anglais (Dolby Digital 2.0), Français (Dolby Digital 2.0)
Sous-titres : Français (mal entendants)

VIDÉO


Format : 1.77 - 16/9 anamorphique (compatible 4/3)
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- Interview exclusive de Linwood Boomer, le créateur de la série


TEST DU DVD

Test rédigé le 04/11/2014 par Jeremy Carré

Avis sur l'édition :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"

Malcolm et sa famille reviennent pour une troisième saison toujours aussi drôle et inventive. On dit qu'on ne change pas une recette qui fonctionne et pourtant, Malcolm prend le pari de se réinventer. Pas facile de mettre sur le devant de la scène des enfants qui grandissent à vu d'oeil et la série se doit d'évoluer avec ses acteurs principaux. Devenus adolescents, Malcolm et Reese sont dans cette troisième saison confrontés à de nouveaux défis qu'ils n'auraient pas pu relever il y a à peine une saison. Entre les premiers émois amoureux de Malcolm ou le permis de conduire de Reese, les deux frères sont bien occupés et fournissent suffisamment de nouveau matériel pour une troisième saison qui ne fait pas de redites avec les précédentes.

Bien sûr, ils ne sont pas les seuls à subir de grands changements. Francis qui a passé les deux premières saisons dans une école militaire choisit de s'émanciper et de partir travailler en Alaska. Une décision qu'il regrettera jusqu'à sa rencontre avec Piama, sa future femme. Le jeune Dewey sort quant à lui de plus en plus de l'ombre de ses frères et dévoile un esprit malicieux qu'on ne lui soupçonnait pas jusqu'ici. Hal devient de plus en plus excentrique alors que Lois, fidèle à elle-même, tente tant bien que mal de canaliser les hommes de la famille. Finalement, la seule chose qui ne change pas dans Malcolm, c'est son humour toujours aussi efficace. Notons également que cette troisième saison renferme un épisode exceptionnel. Diffusé après le SuperBowl, le double épisode "Pique-nique fatal" propose un lot de guest stars qui fait tourner la tête avec notamment Susan Sarandon, Christina Ricci ou encore Heidi Klum.

L'édition DVD est dans la droite lignée des précédents. Avec son image en 16/9, ses menus toujours aussi dynamiques et ses illustrations colorées, ce coffret constitue un bel objet qui rejoindra ses prédécesseurs avec une cohérence graphique agréable à l'oeil. Le point noir concernera principalement l'unique bonus de cette édition là où les deux premières saisons s'étaient montrées plus généreuses.

 

Avis sur l'image :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Là où la saison 2 proposait une nette amélioration par rapport à la première saison, l'image de ce coffret ne présente pas de grande différence. Les mêmes qualités et les mêmes défauts sont perceptibles. Du côté du positif, on retiendra la clarté de l'image et la colorimétrie variée qui donne à la comédie une fraicheur visuelle la rapprochant d'un cartoon en chair et en os. Les contraste sont également bien gérés et permettent une bonne lisibilité des scènes sombres, nombreuses en Alaska. Le 16/9 qui vient remplacer le 4/3 d'origine est toujours le bienvenu et permet de découvrir des épisodes que l'on connait pourtant par coeur sous un oeil nouveau. Ce procédé s'accompagne comme à son habitude d'éléments de production visibles à l'écran bien qu'ils semblent moins apparents qu'auparavant.

Du côté du négatif, on soulignera un manque de piqué de l'image qui laisse passer quelques flous ainsi qu'un effet de crénelage lors d'action trop rapide. Enfin, ni positif ni vraiment négatif, un grain de l'image compréhensible étant donné le tournage de la série sur pellicule argentique. La valeur qu'on donnera à ce grain variera en fonction des scènes mais de manière générale, la lecture ne s'en trouve jamais gênée.

                       

Avis sur l'audio :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" 1Haut de page

Là non plus, pas de grands changements par rapport aux précédents coffrets. Les deux pistes sonores française et anglaise sont toutes deux proposées en Dolby Digital 2.0 qui équilibre parfaitement les dialogues, l'ambiance sonore et les nombreuses musiques de la série. À nouveau, ce ne seront pas les qualités techniques des pistes qui pousseront à faire un choix entre V.O. et V.F. mais bien les qualités artistiques. Et là encore, le choix se montrera particulièrement difficile tant le travail de traduction et d'interprétation en français est d'excellente facture. Notons qu'à partir de cette saison, le comédien Donald Reignoux prend le relais pour offrir sa voix au personnage de Reese. Une transition qui se fait sans accroc avec un ton qui correspond mieux au personnage.

Toujours uniquement présents en français et obligatoires pour la version originale, les sous-titres ne souffrent d'aucune coquille et ne trahissent pas les nombreuses blagues ou le sens des phrases. Des sous-titres français sont également mis à disposition des sourds et des malentendants. Ils se distinguent des autres sous-titres par un code de couleurs qui différencie dialogues et sons ainsi qu'une disposition spatiale en fonction du comédien qui parle. Un excellent travail qui rend la série accessible au plus grand nombre.

       

Avis sur les suppléments :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Interview de Linwood Boomer (9:57) : Comme le titre l'indique, il s'agit d'un entretien avec le créateur de la série. Présent sur le troisième disque, ce bonus passe en revue, de manière succincte et claire, différents aspects de la série. Sa mise à l'antenne, ses méthodes de tournage révolutionnaires pour l'époque, l'évolution des personnages et des acteurs qui les interprètent. Cet échange montre à quel point Linwood Boomer s'est inspiré de sa vie et la manière dont cela a influencé ses choix faits pour créer Malcolm.  L'interview est entrecoupée d'extraits en français de la série. Quelques anecdotes amusantes viennent également agrémenter ce bonus qui se termine beaucoup trop vite.

La note peut sembler sévère car cet entretien réalisé cette année exclusivement pour la France par Showshank et The Corporation est en soi assez réussi. Pris indépendamment, il est même très bon. Le problème vient du fait que ce bonus arrive en saison 3 et si vous possédez les précédents coffrets, tout ce que Linwood Boomer dit ici a déjà été dit avant. Un sentiment de redondance et une impression de ne rien avoir appris de plus se fait ressentir sur les 10 minutes que dure ce supplément. On a déjà beaucoup parlé de la série de manière générale et cet entretien était l'occasion de se focaliser sur une saison ou d'un épisode en particulier. La saison 4 contiendra la suite de l'entretien. Espérons qu'elle renferme plus d'inédit.

       

Avis sur le packaging :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Encore une fois, les p'tits gars de chez Showshank ne font pas les choses à moitié. On peut même dire qu'ils font les choses en double puisque ce n'est pas un mais deux coffrets qui ont été proposés à la vente. Le coffret digipack limité à 3000 exemplaires propose en plus un livret reprenant les résumés des épisodes et un abécédaire rédigé par l'équipe de Malcolm-France. La rédaction a reçu la version classique du coffret à savoir un boitier keep-case en plastique. De la taille d'une boite de film, cette saison prend peu de place et trouve facilement sa place dans une étagère aux côtés de ses prédécesseurs. Toujours très réussie, la jaquette arbore Malcolm et sa famille sur un tandem avec Reese en skateboard et Stevie en fauteuil roulant. Une illustration colorée qui donne tout de suite le ton de la série. Le verso se montre plus sobre avec une photo de Malcolm qui retient Dewey sur un fond vert accompagné d'un court résumé et de la désormais traditionnelle citation. La sérigraphie des disques se montre moins originale que les précédents coffrets en reprenant l'image de la jaquette sur les 3 DVD. La présence d'un feuillet qui répertorie les épisodes avec un court résumé est toujours une bonne chose tandis que l'absence d'une illustration interne serait bien accueillie.

Parce qu'une bonne idée reste une bonne idée, l'authoring est en tous points semblable à celui de la saison 2. Mis à part le fond des menus qui remplace le jardin familial par une autoroute, un écran diffuse toujours des extraits de la saison sur fond du générique de la série. Le passage aux sous-menus se fait par une transition sous forme de pop-up, marque de fabrique des coffrets depuis la première saison. On ne se sent pas perdu dans la navigation qui se calque sur celle des précédentes saisons et qui se montre parfaitement intuitive. La sélection des épisodes ne peut pas être plus claire avec une photo de l'épisode, son titre et sa place dans la saison. Accompagné du feuillet, impossible de vous tromper dans votre choix. Bref, un coffret dynamique à l'image de la série. Parfaitement cohérent.