Accueil > Séries TV > Science fiction > Doctor Who [2005] > Blu-Ray Doctor Who [2005] - Saison 7 [Import Blu-ray] > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Bodyguard  Saison 1 [Blu ray]
Bodyguard - Saison 1 [Blu-ray]
Sortie : 01/07/20

Bodyguard - Saison 1
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 9
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 8
Sortie : 25/09/19

Candice Renoir - Saison 8
Sortie : 26/06/20

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

BodyguardBodyguard Alex HugoAlex Hugo
The OutsiderThe Outsider WatchmenWatchmen
TandemTandem MirageMirage
The BoysThe Boys LegaciesLegacies
MirageMirage Il a déjà tes yeuxIl a déjà tes yeux
LanesterLanester ValidéValidé

dvd Doctor Who [2005]  Saison 7 [Import Blu ray]


Achetez-le sur

Acheter sur Amazon
Acheter sur Fnac
Acheter sur Cdisocunt


DOCTOR WHO [2005] - SAISON 7 [IMPORT BLU-RAY]


Éditeur : BBC Video
Distributeur : 2 Entertain

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 5 (BD-25)
Nombre d'épisodes : 15
Durée approx. : 692 minutes
Boîtier : Keep Case
Code EAN : Indisponible



AUDIO


Langues : Anglais (DTS-HD 5.1)
Sous-titres : Anglais (mal entendants)

VIDÉO


Format : 1.77 - 16/9 natif
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- 6 préquelles
- 15 Making-Of
- 4 Commentaires audios
- 3 scènes coupées
- 3 Documentaires
- 3 "contenus exclusifs"
- Episode spécial : Good as Gold
- The Making of the Gunslinger
- Pond Life
- Comic Con

NOTES


Ce coffret britannique est testé uniquement en Blu-ray pour faire opposition au coffret français seulement disponible en DVD.


TEST DU BLU-RAY

Test rédigé le 02/01/2014 par Alexandre Lemos

Avis sur l'édition :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"

Il y a quelques mois, nous vous présentions le test de l’édition française de cette 7e saison de Doctor Who (à lire en cliquant ici). Voici à présent le test de l’édition britannique Blu-Ray pour ceux qui seraient intéressés par l’acquisition de cette saison en haute définition. Mais attention, seule une piste anglaise et des sous-titres dans cette même langue sont disponibles.

Cela étant dit, sachez que cette édition est des plus honorables et si le fait de visionner les épisodes en version originale ne vous dérange pas, vous serez comblés !

N.D.R. : Les captures HD comprennent le style des menus (le Tardis ...) mais n'affichent pas tous les textes car, contrairement aux DVD où ceux-ci sont intégrés dans l'image, ils forment ici un élément technique à part ajouté par-dessus. C'est pourquoi vous verrez des emplacements vides. 


 

Avis sur l'image :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

L’image de cette édition est de toute beauté. La compression des épisodes ne se fait pas ressentir et bien que certaines scènes sombres et/ou rapides ne soient pas parfaites, on a là un produit d’une qualité rare. Les contrastes et la photographie de la saison sont non seulement bien retranscrits mais aussi mis en valeur par rapport à la diffusion télévisée. Les textures sont presque palpables et le spectateur ne pourra être que satisfait par cette édition. 

Les sous-titres sont agréables à lire lorsqu’ils sont activés.


           

Avis sur l'audio :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" 1Haut de page

Proposée en 5.1 DTS-HD MA, l’unique piste anglaise de ce coffret sait mettre en avant chacune des ambiances de cette saison. La musique trouve parfaitement sa place sans pour autant délaisser les voix et les bruitages. Bref, c’est propre et il y a de quoi se faire plaisir. 


Avis sur les suppléments :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Disque 1

Les préquelles des deux premiers épisodes
sont proposées sur ce premier disque. Elles sont sympas, mais leur contenu n’est pas nouveau car elles servaient à la promotion de l’épisode sur le net. Malgré tout, on prendra plaisir à les revoir.
 
Life Cycle of a Dalek et Raptors, Robots and a Bumpy Ride sont des making-of des épisodes 2 et 3. S’ils ne valent pas les regrettés épisodes de Doctor Who Confidential, ces petits documentaires sont malgré tout intéressants dans la mesure où ils permettent de comprendre certains points de la création des épisodes. Nous ne reviendrons pas sur les 15 présents dans cette édition mais sachez que d’un épisode à l’autre, l’équipe essaie de revenir sur des points différents, qu’il s’agisse des costumes, des décors, des effets spéciaux…  Encore un fois, ces programmes ne sont pas inédits puisqu’ils ont d’abord été diffusés sur le site de la série.

Disque 2 
 
Le disque 2 marque la fin des Pond et cela se ressent au niveau des bonus.
On retrouve en effet la minisérie Pond Life (sorte de préquelle en 5 partie à la saison 7) écrite par Chris Chibnall qui revient sur la vie des Pond sans le Doctor (qui fait quand-même quelques apparitions). Bien qu’encore une fois il ne s’agisse pas d’un programme inédit, il est bon de le revoir en HD tout en sachant ce qu’il va arriver.
 
The Making of the Gunslinger est une préquelle qui pourrait aussi être vu comme une scène coupée.
 
Comic Con revient sur le passage des acteurs et producteurs au Comic Con de San Diego. On y voit des morceaux de conférence et les réactions des fans. Pour le coup, il s’agit d’un contenu presque exclusif puisqu’il s’agit d’une production de la BBC America. 
 
Encore une fois, différents documentaires reviennent sur la création des épisodes présents sur le disque. Un bonus supplémentaire fait plaisir à revoir : The Last Day of the Ponds qui revient sur le départ de Karen Gillan et d’Arthur Darvill tout en retraçant leur parcourt dans la série. 
 
Disque 3
Doctor Who in the US fait partie de cette série de documentaires produits par la BBC America à l’occasion du 50e anniversaire de la série. Comme son nom l’indique, il revient sur les interactions entre cette série britannique et les Etats-Unis : les épisodes censés s’y passer, les épisodes qui y ont été tournés… Ce qui est très appréciable avec ce documentaire, c’est qu’il prend le temps de bien se développer (45 minutes) et qu’il revient sur l’ensemble de la série avec les acteurs du présent et du passé. Une très bonne surprise de ce coffret donc.
 
Deux making-of sont présents encore une fois avec un troisième un peu plus long qui revient sur le tournage de l’épisode de Noël qui est baptisé Clara’s White Christmas
 
En plus de tout cela, trois minisodes sont présentés en guide de préquelle à l’épisode de Noël : Vastra Investigate : A Prequel, The Great Detective et Demon’s Run – Two Days Later : A Prequel. On notera que ces épisodes étaient disponibles avant la diffusion de The Snowmen et que le dernier cité a été fait pour éviter un faux raccord monumental comme Moffat sait bien les faire. 
 
Une autre préquelle est sur ce troisième disque pour introduire The Bells of St John.
Enfin, l’épisode The Snowmen bénéficie d’un commentaire audio.
 
Disque 4
Une nouvelle série de making-of est disponible et les épisodes Cold War et Hide sont commentés.
 
Un minisode créé par des enfants à l’occasion d’un concours est aussi sur le disque et on doit bien avouer qu’il est assez chouette, mettant en scène les J.O. et Einstein. 
 
Enfin, un autre long documentaire de la BBC America est proposé mais il s’attarde cette fois sur la science de la série. Beaucoup d’intervenants (parfois intéressants, parfois pas) sont présents et on a encore une fois un reportage assez sympa. 
 
Disque 5
Nous voilà arrivés au dernier disque qui n’est pas le plus avare en bonus !
 
En plus de la série de making-of habituels, un reportage sur la création de Clara est disponible. The Crimson Horror est commenté et la BBC America offre un dernier documentaire centré sur les compagnons de la série.
Quelques scènes coupées sont proposés pour notre plus grand plaisir comme Rain God qui devait se trouver dans la saison 6 mais qui finit dans les bonus en mettant en scène River et le Doctor : un régal ! Clarence and The Whispermen aurait dû être une préquelle mais c’est finalement devenu un bonus (pourquoi pas) et on retrouve She Said, He Said, la préquelle de The Name of the Doctor.
Un autre minisode nommé The Inforarium (disponible sur le net) raconte comment le Doctor se fait oublier … en début de saison 7. Cet épisode aurait donc dû se trouver sur le premier disque en toute logique. 
 
Conclusion : tout ce contenu aurait mérité un 10/10 mais nous baissons un peu la note puisque quasiment tout avait déjà été diffusé à la télévision ou sur internet. A cause de cela nous voulions mettre 5/10. Mais puisque nous pouvons jouir de ce contenu en haute définition la plupart du temps, un 7/10 s’impose finalement.
 


                 

Avis sur le packaging :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Le seul reproche que nous puissions faire à ce coffret est qu’il s’agit d’un simple boitier Blu-Ray dans un fourreau. Ce n’est pas original alors que les éditions DVD Britannique et Française bénéficient d’un digipack. Malgré tout, le visuel est soigné et met le Doctor en avant avec ses compagnons. Les disques sont très appréciables aussi puisqu’ils présentent des artworks inédits avec sur chacun un « gentil » et un « méchant » (Rory et les Daleks, Clara et un Ice Warrior..). Le tout est cohérent avec les autres coffrets bien que le logo de la série ait encore changé.

La liste des épisodes et des bonus se trouve dans un livret inséré dans le boitier. Plutôt réussi esthétiquement, ce livret se veut concis et efficace pour se retrouver parmi la multitude de bonus présents dans le coffret. 
 
Les menus sont de toute beauté. Bien qu’ils soient identiques sur chaque disque, ils sont d’une efficacité visuelle sans précédent dans les éditions de la série.  On assiste à une visite du nouveau Tardis accompagnée par une musique angoissante du spectaculaire The Name Of The Doctor. C’est simple mais c’est très efficace et ça nous débarrasse du bazar visuel qu’étaient les Blu-Ray de la saison 6. Bref on adore et on se demande comment, en France, on a pu avoir des menus aussi laids ?
Enfin, les épisodes sont disponibles en téléchargement légal avec UltraViolet.