Accueil > Séries TV > Fantastique > Eureka > DVD Eureka - Saison 5 > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Bodyguard  Saison 1 [Blu ray]
Bodyguard - Saison 1 [Blu-ray]
Sortie : 01/07/20

Bodyguard - Saison 1
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 9
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 8
Sortie : 25/09/19

Candice Renoir - Saison 8
Sortie : 26/06/20

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

BodyguardBodyguard Alex HugoAlex Hugo
The OutsiderThe Outsider WatchmenWatchmen
TandemTandem MirageMirage
The BoysThe Boys LegaciesLegacies
MirageMirage Il a déjà tes yeuxIl a déjà tes yeux
LanesterLanester ValidéValidé

dvd Eureka  Saison 5


Achetez-le sur

Acheter sur Amazon
Acheter sur Fnac
Acheter sur Cdisocunt

EUREKA - SAISON 5


Éditeur : Universal Pictures
Distributeur : Universal StudioCanal Vidéo

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 4 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 13
Durée approx. : 546 minutes
Boîtier : Coffret
Code EAN : 5050582934496

Date de sortie en France : 03 décembre 2013


AUDIO


Langues : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
Sous-titres : Anglais, Français

VIDÉO


Format : 1.78 - 16/9 anamorphique (compatible 4/3)
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- Scènes coupées
- Bêtisier
- Documentaires

TOUS LES ARTICLES SUR EUREKA - SAISON 5


02.12.2013 | Dernière virée à Eureka

TEST DU DVD

Test rédigé le 26/01/2014 par EB

Avis sur l'édition :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"

Et voilà, Eureka, c'est fini... Si elle a débuté comme une sorte de série policière ayant pour cas des scientifiques génialement fouteurs de problèmes, elle a évolué en une série plus chorale.
Outre le shérif Jack Carter (Colin Ferguson) et sa jolie adjointe Jo Lupo (Erica Cerra), la série mettait tout autant en avant la belle scientifique Allison Blake (Salli Richardson-Whitfield), le scientifique geek Douglas Fargo (Neil Grayston), le brillant garagiste devenu maire Henry Deacon (Joe Morton), le sexy scientifique rebelle Zane Donovan (Niall Matter), le robot adjoint au shérif Andy (Kavan Smith), mais aussi Nathan Stark (Ed Quinn), Holly Marten (Felicia Day), Isaac Parrish (Wil Wheaton), etc.

Bref, toute une galerie de personnages bien sympathiques, dans une série plutôt originale et divertissante. Eureka a d'ailleurs failli avoir une saison 6 : les audiences étant plutôt bonnes, la petite chaîne SyFy l'avait renouvelée. Mais ils ont fini par changer d'avis, semble-t-il à cause du coût de la série... Bien dommage pour les fans.
La petite ville d'Eureka a-t-elle survécu à la fin de la série ? Le dernier épisode, qui tente tant bien que mal de boucler toutes les intrigues en une quarantaine de minutes, est à voir, d'autant qu'il entre en résonnance avec la fin prématurée de la série, puisque l'épisode a été écrit sachant que c'était fini...

Quoi qu'il en soit, ce dernier coffret DVD d'Eureka est dans la lignée des précédents : joli, agréable, avec de bonnes qualités techniques, et un certain nombre de bonus. Pas tout à fait assez, mais suffisamment pour faire un dernier tour dans l'univers de la série une fois tous les épisodes terminés...


 

Avis sur l'image :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Visuellement, la série est toujours agréable à voir, que ce soit en scènes d'extérieur dans la forêt, en plateau dans un des labos, ou dans le plus intime Café Diem... Les effets spéciaux sont plutôt bien faits, que ce soit pour représenter Martha le drone, ou un dragon... si si. N'oubliez pas que nous sommes à Eureka, ville des génies !


                               

Avis sur l'audio :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" 1Haut de page

Toutes deux proposées en Dolby Digital 5.1, les versions anglaises et françaises sont de bonne qualité techniquement. Cependant la VO peut être plus juste, concernant certaines voix ou certaines traductions qui, en passant en VF, perdent parfois leur sens originel à cause des contraintes du doublage. Mais rien de vraiment gênant.

 

Avis sur les suppléments :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Pour une fois, les bonus sont tous réunis sur le dernier DVD, ce qui est un peu dommage, en particulier pour les scènes coupées, qu'il aurait été plus intéressant de mettre sur le même DVD que l'épisode concerné.
En outre, même si plusieurs suppléments sont proposés, au final on reste un peu sur sa fin, pardon faim... Pour une dernière saison, on aurait espéré un peu plus de suppléments, c'était le moment d'en profiter ! Mais peut-être qu'ils n'ont pas eu le temps de faire plus. Et puis soyons honnêtes, c'est déjà pas mal d'avoir tous ces bonus, pas tous les éditeurs n'en proposent autant...

- Scènes coupées : des scènes coupées (ou en entier) pour cinq épisodes : « Intervention virtuelle » (- d'1 min), « Toi, toi, mon toi ! » (12 min), « Houhou... Holly ! » (1 min), « Lune de miel et bricolage » (2 min), « Un jour de plus » (1 min). D'un intérêt variable, on pourra regarder notamment les scènes du dernier épisode, où l'on voit par exemple à quoi ressemble une scène sans effet spécial, notamment quand Zane fait mine de tapoter un écran virtuel pendant que ses collègues l'observent, alors qu'il n'y a rien !

- Analyse de l'épisode « Toi, toi, mon toi ! » : (17 min) Le créateur de la série et réalisateur de l'épisode, Jaime Paglia, ainsi que plusieurs acteurs et membres de l'équipe technique expliquent cet épisode particulier où le shérif Carter échange son corps avec d'autres personnages. Ils nous parlent ainsi davantage de plusieurs aspects, dont la manière dont chaque acteur imitait l'autre (plutôt intéressant), comment Jaime Paglia s'en sortait en réalisant l'épisode qu'il avait écrit, comment certains effets visuels ont été faits dont la modernisation de Martha le drone, comment Niall Matter (qui joue Zane) a géré la scène où il doit faire de l'escalade (lui-même), ou comment s'est passée une certaine demande en mariage.

- Ce n'est qu'un au revoir : (3 min) Le créateur, Jaime Paglia, ainsi que les plus importants acteurs de la série (et même l'interprète du fameux Nathan Stark, qui n'apparaît pas cette saison mais qui fut important pendant une bonne partie de la série) prennent le temps de remercier les fans et de dire au revoir. 

- Hommage à Carl, la jeep : (2 min) Un petit résumé en image de tous les malheurs arrivés à cette pauvre jeep Carl... explosée, en apesanteur dans l'espace, aplatie, fondue, etc... Il ne fait pas bon être le véhicule du shérif d'Eureka !

- « This song is on the house » : (4 min) Une chanson interprétée par la jeune Tally Deushane (une fan), sur la maison du shérif, S.A.R.A.H. Mignon.

- Commentaires audio de « Un jour de plus » : Les showrunners de la série, Jaime Paglia et Bruce Miller, ainsi que le producteur délégué, Todd Sharp, commentent donc le dernier épisode de la série. On y apprend diverses choses. Ainsi, en apprenant l'annulation de la série, le créateur a réussi (en râlant) à soutirer un dernier épisode à la chaîne, pour pouvoir boucler l'intrigue. Mais ils n'ont eu que quelques jours pour écrire le scénario (habituellement ils prennent 2 semaines pour imaginer l'intrigue, puis une semaine pour écrire le plan, et un mois pour écrire l'épisode, donc 6 à 8 semaines pour avoir un scénario complet, mais là en 2 jours ils ont dû définir le plan de l'épisode, puis Jaime l'a écrit en trois jours durant le week end), car la pré-production devait commencer le lendemain. Ce commentaire est l'occasion de parler de ce dernier épisode, mais aussi de récapituler un peu certains points de la série, certains détails sur les acteurs, sur la manière de monter un épisode au mieux, etc... Sympathiquement nostalgique, parfois quelques détails intéressants, sans être indispensable. 

- Bêtisier : (3 min) Scènes habituelles de fous rires des acteurs qui se plantent... plutôt drôle !

                       

Avis sur le packaging :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Dans la lignée des précédents coffrets, le visuel de celui-ci présente les principaux personnages, cette fois-ci avec en fond la forêt entourant Eureka, ainsi que le panneau de sortie de la ville : "Thank you for visiting Eureka" ("Merci de votre visite à Eureka"). Ce fut notre plaisir, serait-on tenté de répondre ! Quoiqu'il en soit, les 13 derniers épisodes sont proposés sur 4 DVD.

Les menus sont également quasi identiques aux autres saisons, avec en fond des images de la ville, le son du générique, et des petites animations qui apparaissent parfois... sauf que cette fois seul le shérif est visible, et que la police (de caractère, pas le shérif !) est de couleur différente. Pour le reste, on retrouve dans les sous-menus les tableaux noirs sur lesquels sont écrites les différentes infos : titres d'épisodes, bonus, langues...
A noter à ce sujet la particularité du sous-menu des langues, où celles-ci, quand on arrive, apparaissent au fur et à mesure comme si quelqu'un écrivait à la craie sur le tableau... ce qui oblige à attendre que ce soit fini avant de pouvoir sélectionner les langues audio et sous-titres, ce qui peut gêner les plus pressés... même si ce n'est qu'un détail. D'autant qu'ils se rattrapent, puisque langues et sous-titres sont réunis sur la même page, et qu'un lien direct vers le sous-menu des épisodes est proposé.