Accueil > Séries TV > Drame > Chicago Fire > DVD Chicago Fire - Saison 1 > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Bodyguard  Saison 1 [Blu ray]
Bodyguard - Saison 1 [Blu-ray]
Sortie : 01/07/20

Bodyguard - Saison 1
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 9
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 8
Sortie : 25/09/19

Candice Renoir - Saison 8
Sortie : 26/06/20

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

BodyguardBodyguard Alex HugoAlex Hugo
The OutsiderThe Outsider WatchmenWatchmen
TandemTandem MirageMirage
The BoysThe Boys LegaciesLegacies
MirageMirage Il a déjà tes yeuxIl a déjà tes yeux
LanesterLanester ValidéValidé

dvd Chicago Fire  Saison 1


Achetez-le sur

Acheter sur Amazon
Acheter sur Fnac
Acheter sur Cdisocunt

Dernière sortie
Chicago Fire - Saison 7

CHICAGO FIRE - SAISON 1


Éditeur : Universal Pictures
Distributeur : Universal StudioCanal Vidéo

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 6 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 24
Durée approx. : 1008 minutes
Boîtier : Coffret
Code EAN : 5050582966657

Date de sortie en France : 10 décembre 2013


AUDIO


Langues : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
Sous-titres : Anglais, Français

VIDÉO


Format : 1.78 - 16/9 anamorphique (compatible 4/3)
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- Dans les coulisses du tournage
- Podcasts

TOUS LES ARTICLES SUR CHICAGO FIRE - SAISON 1


08.12.2013 | Chicago Fire, une première saison tout feu, tout flamme

TEST DU DVD

Test rédigé le 24/01/2014 par EB

Avis sur l'édition :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"

Après la série des Law & Order (New York Unité Spéciale, NY Police Judiciaire, NY Section Criminelle...), le fameux Dick Wolf s'intéresse à la ville de Chicago, en produisant en 2012 Chicago Fire, et sa série dérivée Chicago PD en 2014.

Créée par Michael Brandt et Derek Haas, Chicago Fire s'intéresse à une caserne de pompiers et son équipe : menée par le chef Boden (Eamonn Walker), on y retrouve notamment le beau brun Kelly Severide (Taylor Kinney), le beau blond Matthew Casey (Jesse Spencer), le jeune et charmant Peter Mills (Charlie Barnett), le sympathique mais fauché Christopher Herrmann (David Eigenberg), ou les jolies ambulancières Leslie Shay (Lauren German) la blonde, et Gabriela Dawson (Monica Raymund) la brune.
Bref, il y en a pour tous les goûts dans cette série sympathique et divertissante qui lorgne vers Urgences, aux dires des créateurs, sans y parvenir tout à fait.
Dans cette première saison on découvre les personnages, leurs problèmes professionnels et personnels, qu'ils oublient le temps d'une de leurs missions où l'esprit d'équipe est nécessaire pour survivre aux dangers.

Ce coffret DVD de Chicago Fire est plutôt pas mal et de bonne qualité côté caractéristiques techniques, et propose de nombreux bonus sur chacun des 6 DVD. On regrette juste que ces bonus ne soient pas plus longs et fouillés sur la création de la série (il aurait par exemple été intéressant d'avoir une interview de Dick Wolf et des créateurs de la série, expliquant vraiment sa genèse et son fonctionnement). Mais il y a quand même quelques petits détails intéressants à se mettre sous la dent.

 

Avis sur l'image :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Que ce soit les scènes à la caserne, dans les maisons en feu, ou dans les appartements de certains pompiers, la qualité de l'image est bien présente, rendant la série bien agréable à voir. On ne remarque pas vraiment de souci de compression, et les couleurs sont plutôt belles. Bref, rien à signaler.

                               

Avis sur l'audio :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" 1Haut de page

Du côté de l'audio, le son proposé en Dolby Digital 5.1 est plutôt de bonne qualité et bien restitué, tant en anglais qu'en français, même si on a une légère préférence pour la VO, mais la VF ne démérite pas.
A noter les petits inconvénients dans les menus concernant les parties audio/ sous-titres (voir plus bas la partie packaging).

   

Avis sur les suppléments :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Plusieurs bonus (généralement courts) sont proposés sur chaque DVD. Hormis les "podcast d'Otis", ce sont tous des petits documentaires sur les Coulisses du tournage, sans doute tournés et mis sur le site internet de la chaîne NBC au moment de la diffusion de la série, et qui sont repris ici tels quels. Ce qui explique que parfois deux ou trois documentaires sont réunis à la suite s'ils concernent un même épisode, sachant que les titres des bonus sont en fait les titres des épisodes.
Bref, s'ils sont nombreux, ces bonus sont courts, et généralement d'un intérêt moyen, même si parfois on apprend quelques détails intéressants.

DVD 1

- « Une seule petite minute » : (2 min.) le chef des effets spéciaux nous parle de la façon dont ils créent des flammes et de manière générale comment ils créent un effet d'incendie sur le tournage, pour que ce soit à la fois réaliste mais aussi sûr pour les acteurs. Court, mais intéressant. 

DVD 2
- « Harcèlement » : (5 min) Deux petits reportages sont réunis. Le premier s'intéresse à une scène où l'un des personnages, Severide, doit sauver deux couvreurs sur le toit d'une église. On voit donc les répétitions de la scène, la mise en place, le commentaire des cascadeurs... Le deuxième reportage concerne un autre personnage, Casey, qui répète une scène où il se fait frapper par deux hommes : évidemment toute une chorégraphie est mise en place.

- « Une page se tourne » : (1 min) Une petite séquence se penchant sur une scène où un autre cascadeur joue un taggueur bloqué sur une échelle qui menace de se détacher d'un immeuble.

- « Deux familles » : (3 min) Les coulisses d'une scène de carambolage nous sont dévoilées, pendant laquelle un des pompiers, Casey, va aider une femme enceinte à mettre au monde un bébé. Le tout est commenté par les deux co-créateurs de la série, Derek Haas et Michael Brandt, ce qui nous permet d'apprendre quelques détails sur la série. Ainsi, tous deux se concentrent plutôt sur l'écriture des épisodes, tandis qu'un collègue, Matt Olmstead, s'occupe plutôt des détails techniques et du tournage. Les créateurs disent également s'inspirer d'histoires vraies que leur ont raconté de vrais pompiers. Court mais quelques infos intéressantes pour ceux qui s'intéressent à la manière dont la série est créée.

- « Mises à l'épreuve » : (5 min.)  Un premier reportage se penche sur une scène où deux jeunes sont pour l'un blessé pour l'autre tué par un train, via le commentaire de celui qui s'occupe des prothèses, et du personnage qui découvre les dégâts, le pompier Mills, horrifié. Le deuxième reportage, qui porte sur le même passage d'accident de train, s'intéresse cette fois plus à une séquence où un autre pompier, Cruz, doit vérifier qu'un rail du train n'est plus électrifié... L'acteur explique comment la scène s'est passée, et les risques que les pompiers prennent durant ce genre de procédure. 

DVD 3

- « Ainsi soient-ils » : (4 min.) Un premier reportage montre deux personnages, Peter Mills et Gabriela Dawson, expliquant une séquence de l'épisode, où ils essaient de secourir un homme qui a renversé une jeune fille avec sa voiture, mais la foule qui l'entoure est en colère et ne veut pas les laisser partir. Un deuxième petit reportage, effectué sur les lieux de l'accident de voiture mentionné ci-dessus, montre un des acteurs, David Eigenberg, faisant un peu le pitre.

- « Les bons et les mauvais choix » : (2 min) Ici, c'est celui qui joue le pompier Capp qui nous parle d'une scène où un avion s'est écrasé sur une route. Capp remplace dans cet épisode Severide en tant que lieutenant, donc il tente de faire au mieux...   

DVD 4 
- « Le sens du devoir » : (3 min.) Celui qui joue le chef Boden de la caserne parle d'une séquence particulière où un jeune homme, suspecté de pyromanie, se retrouve en danger : le chef doit le secourir dans les flammes qui envahissent sa maison. L'acteur explique la difficulté de la scène, étant donné que les flammes étaient réelles...

- « Le bar d'Herrmann » : (3 min.) Le réalisateur de l'épisode, Arthur Forney, explique son expérience, et en particulier le fait que le monde des pompiers est très différent de celui des policiers par exemple, qu'il cite car il a travaillé sur des séries policières. 

- « Chacun sa part » : (3 min.) Un cascadeur et le chef adjoint des pompiers de Chicago expliquent une séquence qui se passe dans le lac, où le pompier Severide sauve un garçon de la noyade.

- « Ultimatum » : (3 min.) L'acteur qui joue Mouch nous parle d'une scène où il participe au sauvetage d'un collègue coincé dans une maison en flammes, et le côté intéressant de tourner ce genre de scène, qui oblige à être attentif. 

DVD 5
- « Hommages » : (2 min.) On en apprend plus sur la manière dont a été tournée une scène où un petit garçon se trouve coincé dans un vide-ordure : ils ont dû créer un faux petit garçon évidemment, en essayant de le rendre aussi réaliste que possible.

- « L'honneur de l'homme » : (3 min.) Celui qui s'occupe des effets spéciaux explique une scène dans un entrepôt où une explosion a lieu, et la manière dont ils l'ont créée pour qu'elle semble réaliste sans que ce soit dangereux pour les acteurs. 

DVD 6
- « Promotions » : (3 min.) Les deux actrices jouant Shay et Dawson expliquent comment elles ont tourné une scène avec un serpent... pas évident pour l'une d'elles qui s'est aperçu qu'elle avait une phobie, et pourtant qu'elle devait s'approcher pour le besoin de la scène !

- « Adieu, Hallie » : (5 min.) Une première courte séquence montre l'acteur David Eigenberg encore en train de faire le pitre dans les égouts avec un collègue. Puis nous retrouvons deux acteurs, Scott Eastwood (fils de Clint) et Tania Raymonde, expliquant comment ils sont apparus à la fin de la saison de Chicago Fire, pour introduire leurs personnages, que l'on retrouve ensuite dans une nouvelle série dérivée, Chicago PD, centrée cette fois sur la police et en particulier leur service des renseignements. Enfin  dans une 3e partie Joe Chappelle, réalisateur et producteur exécutif, nous parle de cet épisode particulier avec ces nouveaux personnages, et le challenge qu'a été le tournage d'une course poursuite dans la ville. 

- Les podcasts d'Otis : (20 min) Les uns à la suite des autres, treize podcasts enregistrés par le personnage d'Otis sont proposés, chacun durant quelques minutes. Evidemment, dans chaque podcast il aborde un petit sujet concernant les pompiers, parfois généraux, comme les conséquences de voir tant de personnes accidentées, parfois touchant certains épisodes comme celui où on les accuse d'avoir volé un bijou. Certaines fois d'autres acteurs de la série apparaissent. Le tout est sympathique mais sans plus.

                               

Avis sur le packaging :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Pas de doute, visuellement le coffret de Chicago Fire tente de jouer sur deux tableaux, en attirant les amateurs d'action par son thème et son slogan : "Plongez dans le feu de l'action !", et les amateurs de jolis physiques, en nous montrant les acteurs habillés de t-shirts près du corps. Si avec ça vous n'avez pas envie de découvrir les 24 épisodes répartis sur 6 DVD...

A propos desdits DVD, le menu principal met bien avant la série et l'univers des pompiers, puisque des extraits de la série défilent sur fond de musique, le tout entouré de flammes. Les sous-menus, plus simples, sont quant à eux composés d'une photo d'un des acteurs, et n'ont pas de son.
A noter la particularité du menu, qui déroute un peu au premier abord... Pour être dans l'esprit de la série, ils ont repris l'écusson des pompiers, et ont remplacé les éléments qui le composent par des liens vers les différentes parties. Ce qui est original, mais le petit souci c'est qu'au début on ne sait pas quel logo correspond exactement à quoi, même si on finit par deviner (sauf pour les bonus, qui aurait pensé à une étoile ? un + aurait été plus logique...). Ainsi (cf la capture d'écran), en haut de l'écusson se trouve l'audio, à gauche les sous-titres, en bas les épisodes, et à droite les bonus. Au centre se trouve un logo play pour visionner directement les épisodes (en VF).

Autre petit inconvénient, quand on va dans le sous-menu audio (en haut) pour sélectionner anglais, il faut ensuite retourner dans le menu de gauche des sous-titres pour sélectionner le français, ce qui fait perdre un peu de temps (il aurait été plus pratique que les sous-titres soient réunis avec l'audio).
Enfin quand on va dans les bonus, il faut sélectionner le bonus qui nous intéresse puis, si on veut des sous-titres, sélectionner le sous-titre adéquat (ou si on n'en veut pas, sélectionner "none/aucun"), ce qui est à la fois pratique car on peut sélectionner les sous-titres que l'on veut, mais cela fait aussi une action en plus à faire.
Bref, les menus sont à la fois sympathiques et personnalisés, mais perdent aussi un peu leur côté pratique, selon les points de vue.