Accueil > Séries TV > Comédie > How I Met your Mother > DVD How I Met your Mother - Saison 7 > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Bodyguard  Saison 1 [Blu ray]
Bodyguard - Saison 1 [Blu-ray]
Sortie : 01/07/20

Bodyguard - Saison 1
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 9
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 8
Sortie : 25/09/19

Candice Renoir - Saison 8
Sortie : 26/06/20

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

BodyguardBodyguard Alex HugoAlex Hugo
The OutsiderThe Outsider WatchmenWatchmen
TandemTandem MirageMirage
The BoysThe Boys LegaciesLegacies
MirageMirage Il a déjà tes yeuxIl a déjà tes yeux
LanesterLanester ValidéValidé

dvd How I Met your Mother  Saison 7


Achetez-le sur

Acheter sur Amazon
Acheter sur Fnac
Acheter sur Cdisocunt


HOW I MET YOUR MOTHER - SAISON 7


Éditeur : 20th Century Fox
Distributeur : Fox Pathé Europa

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 3 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 24
Durée approx. : 638 minutes
Boîtier : Coffret
Code EAN : 3344428051648

Date de sortie en France : 05 décembre 2012


AUDIO


Langues : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 2.0 Surround)
Sous-titres : Anglais, Français

VIDÉO


Format : 1.78 - 16/9 anamorphique (compatible 4/3)
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- Commentaires audio par les réalisateurs
- Neil Patrick décroche son étoile à Hollywood
- Le pouvoir des guests
- Les sources d'inspiration de la saison
- Scènes inédites
- Making of
- Bêtisier

TOUS LES ARTICLES SUR HOW I MET YOUR MOTHER - SAISON 7


05.12.2012 | 7e tournée pour How I Met Your Mother !

TEST DU DVD

Test rédigé le 14/12/2013 par Grégory Lazareth

Avis sur l'édition :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"

Nous retrouvons Barney le jour de son mariage et... retour en arrière. Marshall et Lily vont annoncer un heureux évènement, Ted part en quête d'une vieille connaissance, Robin, sentimentalement perdue, se réfugie dans les bras de son psy et Barney est forcé de porter une magnifique cravate-canards. De nouvelles aventures toujours aussi drôles se préparent avant une huitième saison qui sera décisive.

Ce septième coffret de How I Met Your Mother ne trahit pas ses prédécesseurs mais l'absence d'une piste 5.1 en français est toujours à déplorer. Le packaging classique renferme une image convenable et des bonus intéressants portés par l'authoring assez bien travaillé.

 

Avis sur l'image :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

L'image en 16/9e est esthétiquement belle et très colorée. Plutôt agréable au demeurant, elle convient aux attentes que l'on pourrait avoir d'une sitcom et n'en fait pas davantage car ce n'est pas sur ce type de show qu'une irréprochabilité visuelle est demandée. Par conséquent, le ratio de contraste est un peu trop écrasé et du bruit s'immisce un peu partout comme la poussière à la maison. Alors même si la précision n'est pas toujours de mise et du crénelage se dévoile au niveau des contours des couleurs vives, les décors et les vêtements déploient néanmoins une belle palette de nuances harmonieuses et la série se laisse regarder sans problème.

                       

Avis sur l'audio :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" 1Haut de page

Le mixage de la piste originale est en Dolby Digital 5.1 et apporte un équilibre entre les dialogues, les bruitages et la musique qui sonne vraiment naturel malgré une trop forte présence des rires enregistrés. Les canaux arrière font en majeure partie office de bonus car leur utilisation est timide mais rien de plus normal pour une sitcom.

La piste française en Dolby Digital 2.0 détache davantage les voix et les rires se font plus discrets, ce dernier point n'étant pas pour déplaire. Par contre, il devient énervant de devoir se limiter à un pauvre stéréo quand une bande 5.1 existe. La discrimination se retrouve malheureusement partout...

Malgré son lot de détracteurs, le doublage dans notre langue peut être considéré comme une réussite car son adaptation est soignée. Elle est certes parfois libertaire mais la nécessité de conserver le rythme imposé par les rires ne laisse guère d'alternative. Les sous-titres ne sont d'ailleurs pas en reste et assurent leur rôle comme il se doit alors à vous de faire votre choix.

   

Avis sur les suppléments :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Tous les bonus de cette édition valent le coup d'œil mais ils ne seront jamais suffisants tellement l'envie de rester avec la bande est grande.

DVD 1 à 3 :
Commentaires audio : Les épisodes "Le témoin", "Le train saoul" et "Karma" sont commentés par les créateurs, scénaristes ou acteurs mais aucun sous-titre n'est disponible, comme c'est souvent le cas chez l'éditeur.

Scènes inédites (11:48) : 11 épisodes sont complétés par une ou plusieurs scènes coupées que vous pouvez voir dans ce supplément. Idéal pour ajouter encore quelques gags qui auraient tout aussi bien pu avoir leur place dans les montages finaux.

DVD 1 :
Neil Patrick Harris décroche son étoile à Hollywood (04:33) : Le 15 septembre 2011, Neil Patrick Harris (Barney) obtenait son étoile sur le Walk of Fame de Hollywood Boulevard. Cette featurette nous montre des extraits du discours de l'intéressé après quelques mots de ses amis Jason Segel (Marshall) et Joss Whedon.

DVD 2 :
Le pouvoir des guests (03:30) : Les diverses guest stars de la saison se livrent à propos de leur rôle et de leur talent. C'est parfois très drôle mais dommage que Katie Holmes ne fasse pas partie des interviewés, cela aurait été un vrai bonheur.

DVD 3 :
Les sources d'inspiration de la saison (09:47) : Scénaristes, producteurs délégués et l'acteur Neil Patrick Harris (Barney) s'étendent sur les évènements de leur vie qui ont inspiré certains épisodes de la saison. Le train saoul, le mariage, le dernier épisode, ... tout est vraiment arrivé.

Dans les coulisses du "Code du magicien (Partie 2)" (09:05) : Ce module fait office de making-of du dernier épisode de la saison en nous montrant l'envers des décors, les répétitions, la caverne aux accessoires, la robe de la mariée, ... la magie !

Bêtisier (04:31) : Pour terminer en beauté, le traditionnel bêtisier promet des fous rires contagieux.

                   

Avis sur le packaging :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Cette édition se présente sous la forme de trois boîtiers slim insérés dans un fourreau cartonné. Ce dernier laisse place aux cinq amis en pleine sortie sur le recto, de même qu'au verso où une petite danse est de rigueur. Sur des tons turquoise et une ambiance urbaine "mur de briques et néons" sont inscrits la présentation et le synopsis de la saison, la liste des bonus, les spécificités techniques ainsi que la pseudo-filmographie des acteurs, comme si l'on en avait encore besoin. Les trois jaquettes reprennent la face du fourreau et le mur taggué au dos affiche le contenu des disques au moyen des synopsis de chaque épisode et quelques captures dans des cercles en néon. L'intérieur est resté blanc et la sérigraphie surfe toujours sur la base du mur avec un objet illuminé : un canard, un parapluie ou un cœur.

L'authoring est assez bon et conserve en tout point le thème et les couleurs du packaging. Le scénario est identique sur les trois disques. Tout commence par Barney orné de sa fameuse cravate-canards, le mur en fond et le titre de la série s'éclairant à l'aide de néons. La caméra se déplace alors par deux ou trois fois pour montrer les personnages dans diverses situations et des extraits défilant dans un cadre. Ensuite, l'écran se fige pour afficher le menu (lecture consécutive, épisodes, configuration et bonus) et la musique que l'on a entendue jusqu'alors sera utilisée partout dans l'authoring. Seule l'entrée en scène avec Barney reste commune à tous les disques car chacun possède ses situations et extraits dans l'animation de départ mais également sa musique et ses photos des protagonistes dans les sous-menus.

A noter une erreur sur les jaquettes annonçant les créateurs de la série, Carter Bays et Craig Thomas, comme intervenants sur tous les commentaires audio alors que c'est seulement le cas pour celui du premier épisode.