Accueil > Sitcom > Comédie > Extras > DVD Extras - Saison 1 > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Bodyguard  Saison 1 [Blu ray]
Bodyguard - Saison 1 [Blu-ray]
Sortie : 01/07/20

Bodyguard - Saison 1
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 9
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 8
Sortie : 25/09/19

Candice Renoir - Saison 8
Sortie : 26/06/20

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

BodyguardBodyguard Alex HugoAlex Hugo
The OutsiderThe Outsider WatchmenWatchmen
TandemTandem MirageMirage
The BoysThe Boys LegaciesLegacies
MirageMirage Il a déjà tes yeuxIl a déjà tes yeux
LanesterLanester ValidéValidé

dvd Extras  Saison 1


Achetez-le sur

Acheter sur Amazon
Acheter sur Fnac
Acheter sur Cdisocunt

Dernière sortie
Extras - L'intégrale

EXTRAS - SAISON 1


Éditeur : The Corporation
Distributeur : Universal StudioCanal Vidéo

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 2 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 6
Durée approx. : 180 minutes
Boîtier : Keep Case
Code EAN : 3545020021835

Date de sortie en France : 07 février 2012


AUDIO


Langues : Anglais (Dolby Digital 2.0)
Sous-titres : Français

VIDÉO


Format : 1.78 - 16/9 (compatible 4/3)
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- Le difficile second album
- Behind The Scenes des Extras
- A la recherche de Leo
- Scènes coupées-Prises rejetées

TOUS LES ARTICLES SUR EXTRAS - SAISON 1


07.02.2012 | Ricky Gervais, c'est Extras !

TEST DU DVD

Test rédigé le 04/02/2012 par Grégory Lazareth

Avis sur l'édition :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"

Ricky Gervais fait partie de ces comédiens extrêmement connus en Angleterre, notamment pour la version originale de The Office (donc pas celle avec Steve Carrell) où il incarnait David Brent, le patron de la société. Après le succès de la série, il se lance, toujours accompagnée de son comparse Stephen Merchant, dans un second show, Extras, relatant les péripéties d'Andy Millman, "petit gros" voulant percer dans le métier d'acteur et qui n'obtient que des rôles de figuration. La particularité de cette série vient surtout de la présence d'une star internationale dans chaque épisode, et dans un rôle complètement à l'opposé de ce dont on a l'habitude.

Tout bonnement superbe dans son écriture, l'autodérision et le comique des scènes tombent toujours dans le mille. BBC nous réalise une édition à la hauteur de la série malgré une image toutefois un peu granuleuse. La piste originale est très bonne et l'adaptation des sous-titres vraiment choyée, sans oublier des bonus complètement indispensables à donner une syncope aux zygomatiques les plus hermétiques. Espérons une seconde saison aussi réussie.

 

Avis sur l'image :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Une image en 16/9e, évidemment compatible 4/3 pour les quelques habitants des grottes qui auraient encore des écrans cathodiques, est d'une qualité correcte. Pour ce genre de show humoristique, la définition est loin d'être transcendante mais on ne demande pas la perfection des blockbusters au budget mirobolant. L'image arbore donc un grain plus ou moins prononcé suivant les scènes (plus présent dans les lieux sombres) mais assez discret en règle générale. De plus, les séquences de mise en abyme (les scènes de tournages de films dans la série) font preuve d'un bruit plus grand, donnant un effet de grain cinéma et renforçant ainsi la différence de "réalité". Choix de photographie intéressant.

Les couleurs et la luminosité sont à la normale, juste ce qu'il faut pour une photo "réelle". Quant aux contrastes, ils s'avèrent d'une bonne profondeur et dans le ton.

                       

Avis sur l'audio :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" 1Haut de page

Une seule et unique piste est présente, et c'est bien sûr l'originale en anglais. Déclinée en Dolby Digital 2.0, elle s'avère très claire et équilibrée. Elle restitue pleinement cet univers de sitcom, qui n'a nul besoin de bénéficier d'un 5.1.

Diffusée sur TPS Star en VO sous-titrée français, la série n'a jamais eu droit à une version française et l'on ne sanctionnera donc pas l'édition sur ce point. Certains doublages français de séries comiques britanniques peuvent s'avérer corrects mais aucun n'égalera jamais l'original. L'humour anglais étant difficile à restituer, ce n'est donc pas un problème. De plus, Ricky Gervais est plus ou moins inconnu du public français, la série se place alors dans une niche de fans le plus souvent hermétique au doublage français.

Passons donc aux sous-titres dans notre chère langue française. Un excellent travail a été réalisé pour cette adaptation. Tout est parfaitement compréhensible, les jeux de mots et autres expressions anglaises sont vraiment bien retranscrits à la sauce française et tout passe tout seul. Des équivalences ont été cherchées à chaque fois pour que le spectateur français ne soit pas perdu. Cela peut d'ailleurs paraître bizarre à certains moments où nous aurions préféré garder le terme anglais. Pourquoi transcrire des sigles tels que "SAS" en "GIGN" (sans oublier le jeu de mots qui va avec dans l'épisode 2) alors que la monnaie, elle, reste en livres ? Néanmoins, on sent la passion du travail bien fait pour la compréhension du public français, et cela, nous ne pouvons que le féliciter. Par contre, minuscule bémol à propos de la chanson de l'épisode 4 qui n'est pas sous-titrée, perdant ainsi de son impact comique.

Pour les bilingues, il n'y a pas de menu de sélection des sous-titres mais ces derniers sont désactivables à la volée. Il n'existe qu'une unique piste française et c'est dommage car une piste anglaise aurait été intéressante.

Concernant l'editing, les nombreux titres d'œuvres, comme les films, ainsi que les mots étrangers, sont en style italique. Excellent choix.


Avis sur les suppléments :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Les bonus sont absolument exceptionnels, tant les fous rires sont légion, si tant est que l'on adhère à l'humour de Ricky Gervais. Si nous pouvions reprocher une chose, ce serait peut-être l'absence d'un bonus plus "reposé", type commentaire audio, où nous aurions pu apprendre d'autres histoires plus fouillées sur un temps un peu plus long. Les bonnes choses sont forcément toujours trop courtes.

DVD 2 :
Extras – Transformer l'essai (21:09) : Nous pourrions qualifier cette featurette de making of car Ricky Gervais et Stephen Merchant nous racontent des anecdotes sur le tournage de différentes séquences et la pression ressentie quant à réaliser une seconde série sans décevoir le public après le succès de The Office. Ils enchaînent sur d'autres points dont le tournage avec certaines stars, tout en faisant du placement des produits The Office. A ne surtout pas rater.

Un petit scotch Nigel ? (07:59) : Nigel Williams est le monteur de la série mais surtout le jouet de Ricky Gervais. Stephen Merchant nous explique que Ricky utilisait toujours la caméra avec lui à la place de filmer les stars en coulisses, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a eu raison. Nous vous laissons la surprise mais allez coucher les enfants et préparez-vous au plus gros fou rire de votre vie.

A la recherche de Léo (09:51) : Accompagné dans sa chambre d'hôtel par la caméra de Stephen, Ricky cherche à remplacer Jude Law qui a annulé sa venue. Son choix se porte sur Leonardo DiCaprio, mais trouver son agent n'est pas si facile... sans son numéro.

Scènes coupées (12:44) : 7 scènes sont présentes et réparties sur les 6 épisodes. Ces derniers étant peu nombreux, on arrive facilement à se les remémorer afin de placer la scène. IN-DIS-PEN-SABLE.

Prises rejetées (19:30) : Un bon bêtisier, bien qu'un peu répétitif quant à la succession des mêmes scènes. On rit tout de même de bon cœur.

             

Avis sur le packaging :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Concernant le packaging en lui-même, nous ne l'avons pas eu en notre possession donc ne pouvons émettre une quelconque critique. Toutefois, en voyant les photos, celui-ci a l'air dans le ton de la série avec un blanc sobre, et représente Andy Millman boudeur entre deux chaises de stars.

Les 2 DVD ont une sérigraphie reprenant la charte graphique du coffret, c'est-à-dire le titre en rouge sur fond blanc. A l'insertion du premier DVD, après les habituels logos, nous avons un superbe menu représentant le Walk of Fame à Hollywood vu en perspective. Avec l'accompagnement musical du thème de la série et des petites séquences incrustées au sol, nous avons le choix entre les épisodes séparés ou leur vision consécutive. Les transitions sont extrêmement bien travaillées, sans aucune coupure et à l'aide de mouvements de caméra du plus bel effet. On s'y croirait vraiment. Les titres des épisodes prenant le nom de la star qui y apparaît, chacun est sélectionnable par son étoile au sol, avec en plus le logo de cinéma comme en réalité. Une véritable réussite d'une originalité savoureuse.

Le second DVD, réservé aux bonus, repose sur le même authoring sauf que le menu principal affiche la liste des suppléments et que le sol étoilé servira pour faire son choix parmi les épisodes lors du visionnage des scènes coupées.

A noter que parmi les 6 stars de cette saison, seuls Samuel L. Jackson et Patrick Stewart ont déjà leur étoile. Quant à Kate Winslet, à défaut d'avoir eu un Oscar avant son apparition dans la série en 2005 (rappelons qu'elle l'a gagné en 2009 pour The Reader à sa sixième nomination), elle aura la sienne le 17 juin 2012.