Accueil > Séries TV > Policier > Numbers > DVD Numbers - Saison 6 > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Bodyguard  Saison 1 [Blu ray]
Bodyguard - Saison 1 [Blu-ray]
Sortie : 01/07/20

Bodyguard - Saison 1
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 9
Sortie : 01/07/20

Meurtres au paradis - Saison 8
Sortie : 25/09/19

Candice Renoir - Saison 8
Sortie : 26/06/20

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

BodyguardBodyguard Alex HugoAlex Hugo
The OutsiderThe Outsider WatchmenWatchmen
TandemTandem MirageMirage
The BoysThe Boys LegaciesLegacies
MirageMirage Il a déjà tes yeuxIl a déjà tes yeux
LanesterLanester ValidéValidé

dvd Numbers  Saison 6


Achetez-le sur

Acheter sur Amazon
Acheter sur Fnac
Acheter sur Cdisocunt

NUMBERS - SAISON 6


Éditeur : CBS
Distributeur : Paramount Home Entertainment France

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 5 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 16
Durée approx. : 678 minutes
Boîtier : Digipack
Code EAN : 3333973172632

Date de sortie en France : 05 juillet 2011


AUDIO


Langues : Anglais (Dolby Digital 5.1), Espagnol (Dolby Digital 2.0), Français (Dolby Digital 2.0)
Sous-titres : Allemand, Anglais, Anglais (mal entendants), Danois, Espagnol, Finlandais, Français, Néerlandais, Norvégien, Suédois

VIDÉO


Format : 1.78 - 16/9 anamorphique (compatible 4/3)
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- Commentaires audio
- Les femmes de Numbers
- Pixel perfect : l'image numérique de Numbers
- Galerie photos

TOUS LES ARTICLES SUR NUMBERS - SAISON 6


05.07.2011 | Numbers : le Compte Est Bon !

TEST DU DVD

Test rédigé le 13/07/2011 par Grégory Lazareth

Avis sur l'édition :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"

Numb3rs est arrivé à son terme après 6 saisons et 118 épisodes, nous offrant autant de méthodes et de lois mathématiques. Sans prétention, la série a su tracer sa route avec des personnages attachants et un public attaché.

C'est sur une note classique que s'achèvent les aventures des frères Eppes, la qualité du coffret étant plutôt bonne mais souffrant d'une image un peu bruitée et de menus trop simplistes. Heureusement que les quelques suppléments remontent la courbe d'intérêt de l'édition.

 

Avis sur l'image :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Au même titre que le coffret de la première saison de NCIS : Los Angeles, du même éditeur, et doté sensiblement d'un traitement photographique similaire, l'image en 16/9e anamorphique est plutôt de bonne qualité globalement parlant, avec un bon rendu des couleurs et des contrastes dans les plans extérieurs comme intérieurs. Cependant, en regardant de plus près, un bruit permanent encombre l'écran dans la majorité des scènes, et ce, quel que soit l'éclairage. Cela enlève de la netteté et rend donc l'ensemble moins percutant.

               

Avis sur l'audio :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" 1Haut de page

Seule la piste originale est en Dolby Digital 5.1 et cela s'entend clairement. La profondeur du son est à la hauteur et sa spatialisation bien rendue, avec ou sans musique. Les autres pistes, à savoir française et espagnole, sont en 2.0 et même si elles sont forcément de moins bonne qualité que la piste originale, s'en sortent très bien et restent agréables et claires pour du stéréo.

Le sous-titrage français possède une adaptation de bonne facture et est activable à la volée, comme la piste son. Il existe également des pistes originale pour malentendants, danoise, espagnole, néerlandaise, norvégienne, finnoise et suédoise.

 

Avis sur les suppléments :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Les bonus ne sont pas légion mais ont le mérite de susciter l'intérêt, notamment celui sur la photographie. Et pour finir sur une note émouvante, la soirée d'adieux est parfaite.

La boucle est bouclée : Numb3rs la saison finale (25:45) : Créateur de la série, Nicolas Falacci a voulu réaliser l'épisode final et ce supplément débute par une sorte de making of avec des images du tournage ainsi que l'avis des différents protagonistes sur ce choix plutôt surprenant. On enchaîne avec la soirée d'adieux où chacun prononce son petit discours et inonde l'assistance de son émotion. Bonus très agréable, à regarder en tout dernier pour avoir la chance de partager la fin de la série en même temps que les acteurs et le staff, et de verser la petite larmichette en famille.

Les femmes de Numb3rs (11:06) : Featurette centrée sur les femmes marquantes de la série et plus spécialement quatre : Amita, Liz, Nikki et Cheryl Heuton (co-créatrice). Chaque actrice revient sur le rôle prépondérant de son personnage dans une série centrée sur les mathématiques donc plutôt ancrée dans un domaine masculin. Les femmes fortes sont à l'honneur et, comme on nous l'explique, elles n'ont jamais été prises pour des objets sexuels, contrairement à d'autres séries.

Le pixel parfait : la photographie numérique de Numb3rs (15:12) : Bonus technique et extrêmement intéressant, nous apprenons que le passage à la HD a été réalisé pour réduire les coûts et que deux écoles débattaient sur ce changement face au 35mm. Après avoir pris connaissances des avantages et des inconvénients liés aux méthodes et au matériel, la seconde partie nous présente les différents choix de caméras par rapport aux situations, aux plans ou à l'aspect photographique voulu dans les scènes. Les 15 minutes sont vraiment trop courtes, on en redemande.

Galerie de photos : Comme son nom l'indique, quelques photos de tournage afin d'admirer les acteurs mais surtout le sourire désarmant de Navi Rawat.

       

Avis sur le packaging :\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\"\"note\" Haut de page

Cette fois-ci dans les tons gris, ce coffret clos avec bonheur la ronde des couleurs des autres saisons. Estampillé "l'ultime saison" pour le lambda n'étant possiblement pas au courant, nous retrouvons le visage des deux frères Eppes sous fond de grille et symboles mathématiques. Au dos, les informations et photos habituelles. Classique mais efficace.

Les 2 boitiers slim double présentent sur l'avant la même jaquette que le coffret et à l'arrière les titres et résumés des épisodes présents. Les 4 DVD, comme aux habitudes de Paramount, ne sont pas localisés, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de sérigraphie dédiée au pays. Par conséquent, la face miroir est conservée avec les inscriptions en anglais pour toute la zone.

Les menus sont minimes, seul le principal est doté d'une animation sympathique, une pluie de chiffres formant la photo de chaque personnage. Un fond sonore est présent mais le menu est marqué par la coupure de la remise à zéro de la boucle. Un raccord plus discret aurait été de mise. Les épisodes peuvent être sélectionnés directement dans le menu principal - ou visionnés à la suite -, a contrario des pistes de son et de sous-titrage. Par conséquent, l'unique sous-menu est celui des réglages (en ajoutant celui des bonus sur le 4e DVD) avec une simple photo fixe sans aucune animation ni musique. La simplicité du menu quasi unique met du plomb dans l'aile de l'édition.