INTERVIEW DE COLIN MORGAN ET BRADLEY JAMES (MERLIN)


Par Arnaud Doucerain, réalisée le 2 juillet 2011

Colin Morgan et Bradley JamesPour la troisième édition française du salon du Comic Con, Colin Morgan (Merlin) et Bradley James (Prince Arthur), les deux principaux acteurs de la série anglaise Merlin nous ont fait l'honneur de répondre à quelques questions. Il y est évoqué la relation entre les deux personnages au cours de la série et plus particulièrement lors de la saison 3. Il est aussi question du lieu de tournage au château de Pierrefonds (France) et d'un épisode de Doctor Who... Attention, spoilers concernant la saison 3 !

La relation entre vos deux personnages est une des préférées des fans. Comment cela va-t-il évoluer dans la saison ? Merlin va-t-il dire la vérité sur ses pouvoirs à Arthur ?

BJ : De quelle saison parlons nous ici ?

CM : Trois !

BJ : OK, à toi de répondre !

CM : Oui car maintenant qu'on en est plus loin il faut se rappeler ce qu'il s'est passé à l'époque ! Un gros thème de la série est que Merlin garde sa magie secrète. C'est un des gros dilemmes. On ne sait pas si Arthur serait aussi cruel que Uther à cet égard. Ce serait bête de la part de Merlin de briser sa relation avec Arthur. Ces personnages ne vivent pas dans notre monde. Nous vivons dans un monde différent, actuellement il serait facile pour ceux qui regardent de se demander « pourquoi n'en parle-t-il pas ? » mais dans le monde où les personnages sont, c'est une chose complètement différente. Mais l'amitié se développe vraiment, naturellement.

Et pour Morgane ? Pourquoi Merlin ne lui parle pas de ses pouvoirs ?

CM : Morgane devient clairement la menace dans la 3ème saison. Merlin et elle sont évidemment dotés de magie, les deux prennent des directions vraiment très différentes. Il essaye vraiment de la changer car il ne sait pas si elle va emprunter le mauvais chemin. Si elle savait qu'il est doté de magie elle pourrait l'utiliser à son avantage. Enfin Merlin ne pense pas vraiment à ça à ce moment, il essaye plutôt de lui montrer la bonne voie par inadvertance, et elle fait beaucoup partie de la famille royale, avec Uther et Arthur, ce qui est trop éloigné de Merlin. Et on ne cesse de lui dire de n'en parler à personne, même à ses plus proches contacts. Morgane n'est pas très proche de lui à ce moment et au cours de la saison 3 il devient évident que c'est la dernière personne à qui il va en parler.

Dans la saison 4, est-ce qu'Uther va être au courant pour les pouvoirs de Merlin ?

CM : Vous allez devoir attendre !

Vraiment ? Combien de temps cela va-t-il prendre ?

CM : Oui, malheureusement. Merlin est tellement doué, il est plutôt rapide, vous savez. J'ai usé de la magie 5 fois depuis qu'on est dans cette salle et vous n'avez rien remarqué donc...

BJ : Je dirais que si vous ne vous évanouissez pas 2 ou 3 fois par semaine je pense que vous n'avez pas affaire à lui. Arthur se débrouille bien malgré les 80 commotions dont il a souffert durant les dernières années !

Bradley, combien d'heures d'entrainement physique faites-vous par semaine ?

BBC Arthur joué par Bradley JamesBJ : Ils ont toujours cherché quelqu'un qui s'adapte rapidement aux combats à l'épée, et j'ai toujours été assez sportif donc j'ai pu m'intégrer dans cette aventure. Je n'ai pas pris plus de muscles que nécessaire. J'ai de la graisse vraiment bien placée ! (rires) J'ai fait juste le nécessaire pour m'entretenir, mais pas davantage. Laissez cela à Tom Hopper (NDLR : L'acteur jouant le rôle de Perceval), dans la 3ème saison, c'est le gros costaud de la série.

Dans la saison 3, Arthur commence à s'opposer sérieusement à son père. Avec ce qu'on sait du final de la saison 3, comment cette relation évolue dans la saison 4 ?

BJ : Arthur marche sur des œufs à certains moments. D'une part, il y a son père qui comprend l'aspect politique de Camelot, et il doit le voir, d'autre part il a Merlin qui blablate sur le côté idéal des choses. Arthur a l'avantage de pouvoir faire un mélange des deux raisonnements. Il trouvera au final le bon chemin en prenant en compte les différents arguments et prendre les bonnes décisions. Je pense que ce serait très facile d'être idéaliste sans voir le côté politique, et d'un autre côté très facile de tout le temps prendre des décisions arbitraires. Dans sa relation avec Uther, Arthur a la prétention de prendre ses propres décisions maintenant plutôt que suivre ce que son père veut. Et à la fin de la saison 3, Arthur est maintenant le leader. C'était la panique, le pouvoir d'Uther a été affaibli et ça tombe sur les épaules d'Arthur.

Comme vous dites, Arthur a pris du pouvoir. Allez vous continuer à recréer le mythe original, avec de nouvelles histoires et de nouveaux personnages ?

BJ : Je pense qu'on se rapproche de cela. Pour Arthur on a commencé avec quelque chose qui était très éloigné de la légende originale, il était plutôt arrogant, il ne donnait pas envie aux gens de le suivre. Peu à peu, les gens en ont su davantage sur lui et je pense qu'il en a aussi appris sur lui-même. La destination finale pour Arthur est de devenir le roi grand et noble dont on a tous entendu parler, qu'on connait dans l'histoire. C'est vers cela que son parcours tend. La saison 3 est au milieu de ce parcours, depuis la première rencontre où personne ne l'aime, jusqu'au roi légendaire et héroïque.

Bradley et Colin, auriez-vous aimé avoir vos rôles échangés depuis le casting ? Avoir le rôle de l'autre ? Est-ce que ça aurait été une bonne chose ?

CM : Ça aurait été complètement différent. C'est un peu débile maintenant que ça fait 4 ans, on ne peut pas se faire une idée, tout comme les gens qui regardent la série. Vous ne pouvez pas savoir après tout ce temps.

BJ : Oui. On a souvent pensé à l'éventualité qu'un sort échange nos deux corps, nous poussant à jouer l'un le rôle de l'autre. Et je pense que la nouveauté serait que je joue Merlin, et la même chose pour toi Colin à jouer Arthur. C'est amusant... pour une journée ! Mais ce serait tout. Je pense qu'on a appris tous les deux à aimer nos rôles. Enfin je parle pour toi Colin, mais je ne sais pas en fait !

CM : Non, je suis d'accord, je suis d'accord !

Est-ce vrai que vous avez eu des ennuis avec des fans surexcités lors de tournages à Pierrefonds ?

CM : Je n'utiliserais pas le mot « ennuis », car on passe la majorité du temps à tourner dans un studio, on est concentrés, tout tourne autour du tournage, toutes les énergies sont orientées vers le tournage. Mais à Pierrefonds, nous sommes à l'extérieur, il y a plusieurs fans et l'équipe de la série est déconcentrée car elle les empêche de trop s'approcher. On se rend compte de cela donc la concentration n'est pas à 100%. Et parfois cela porte préjudice au travail, les fans ne le voient pas toujours, mais la plupart sont des gens vraiment très respectueux.

BBC Arthur et MerlinBJ : Je pense que 99% des personnes qui viennent au château sont super, et apportent un soutien. Mais il y a toujours cette faible minorité de personnes qui dépassent les bornes et c'est vraiment perturbant. Quand nous tournons, il y a plusieurs personnes qui prennent des photos et on ne peut rien faire contre ça. Mais il y a une très faible minorité de gens qui rendent les choses plus difficiles.

Ils ne comprennent pas que vous travaillez réellement à ce moment là.

BJ : C'est ça. Quand on a tourné la première saison, personne n'était là, personne ne savait ce qu'on faisait. Il n'y avait que les visiteurs réguliers du château. Ils pensaient juste qu'on était...

CM : Ils pensaient juste qu'on vivait ici !

BJ : Oui !

CM : Ils devaient se dire : « Oh, les gens du moyen âge, évidemment ! » (rires)

BJ : Ça a augmenté petit à petit. De plus en plus de gens sont venus.

CM : C'est une bonne chose pour le château car c'est un endroit vraiment charmant à voir, les gens peuvent le découvrir. Et pour ceux qui viennent découvrir le château et tombent sur notre tournage ils doivent êtres surpris. C'est super.

Avez vous visité les alentours de Pierrefonds ? Compiègne ?

CM : Un petit peu !

BJ : Quand on était en vacances, mais là ce n'est plus en sûreté !

CM : Il y a des petits magasins, des petits restaurants à Pierrefonds... Les gens sont adorables. A chaque fois qu'on y va, ils sont très amicaux avec nous, très accueillants. Ils nous connaissent, on vit presque là bas !

Vous entrainez-vous au français à ces moments là ?

BJ : (en français) Oui.

CM : (en français) Oui. Tout le temps. Nous avons en fait une française qui travaille sur la série, troisième assistant réalisateur, appelée Marie. Elle nous donne une phrase française par jour à apprendre. Elle était trop occupée dernièrement, elle ne l'a pas fait, mais c'est le cas normalement. Et on apprend quelques phrases.

BJ : Le problème est que les français parlent trop bien anglais. Vous êtes très bon en anglais.

Question très importante : au long des 2 premières saisons, Arthur et Merlin ont des fruits et des légumes sur leur visage, et même du fumier. Est-ce une série salissante ?

BBC Merlin joué par Colin Morgan CM : C'était une question importante, en effet ! (rires) J'ai tendance à recevoir beaucoup de ces choses là.

BJ : Je pense qu'il y a toujours cet équilibre. Car Arthur harcèle un peu Merlin, et donc pour garder un équilibre, Merlin obtient sa revanche de temps en temps quand Arthur tombe dans du fumier, ou autre chose du même genre.

CM : Et je suis sûr que les enfants adorent ça. Cette série est destinée à un public varié et les enfants aiment ce genre de choses.

BJ : J'aime voir ça ! Je ne sais pas pour les enfants.

Colin, vous avez participé à un épisode de Doctor Who, pouvez-vous nous parler de cette expérience ?

CM : C'était super, c'était mon premier vrai rôle à la télé. C'était une grande expérience, principalement car c'était très psychologique. On l'a filmé dans l'ordre, en séquences. Dans Merlin on fait beaucoup de va-et-vient, on peut filmer la fin d'un épisode puis le début. Mais là c'était comme une pièce de théâtre. Nous sommes tous devenus un peu fous à la fin du tournage, à un moment on s'est mis à rire de façon hystérique et nous sommes allés dehors reprendre de l'air frais. On avait traversé 2 scènes toute la matinée dans le noir, passé toute la journée dans le noir, nous rentions chez nous la nuit, tout ça pour un épisode appelé « Midnight » (NDLR : « Un passager de trop » en VF) C'était assez lugubre ! Mais j'ai vraiment adoré, je me suis amusé et j'ai beaucoup appris de David Tennant. Alice Troughton a réalisé cet épisode. Elle est maintenant une réalisatrice régulière sur Merlin, elle a réalisé le premier épisode de la saison 4 et 3 super épisodes de la saison 3. Elle a fait un très bon travail sur « Midnight ».

Merci à Colin Morgan et Bradley James pour nous avoir accordé quelques minutes, ainsi qu'à 8 Art City.
Interview réalisée en table ronde avec Le Village et Reviewer.fr.
La plupart des images d'illustrations sont la propriété de BBC.