Accueil > Séries TV > Comédie > Hung > DVD Hung - Saison 2 > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Noces Rouges  Integrale
Noces Rouges - Integrale
Sortie : 15/05/19

Eyewitness - Saison 1
Sortie : 22/05/19

Blood Drive - Integrale
Sortie : 22/05/19

Blood Drive - Integrale [B...
Sortie : 22/05/19

Julien Fontanes, magistrat...
Sortie : 06/05/19

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

Noces RougesNoces Rouges EyewitnessEyewitness
Blood DriveBlood Drive Julien Fontanes, magistratJulien Fontanes, magistrat
Graine d'OrtieGraine d'Ortie Hard SunHard Sun
Happy!Happy! Kepler(s)Kepler(s)
The ResidentThe Resident Channel ZeroChannel Zero
Patrick MelrosePatrick Melrose HarlotsHarlots



Achetez-le sur


Dernière sortie
Hung - L'intégrale

HUNG - SAISON 2


Éditeur : HBO
Distributeur : Warner Home Video France

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 2 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 10
Durée approx. : 260 minutes
Boîtier : Coffret
Code EAN : 5051889065623

Date de sortie en France : 07 septembre 2011


AUDIO


Langues : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
Sous-titres : Anglais (mal entendants), Espagnol, Français

VIDÉO


Format : 1.78 - 16/9 anamorphique (compatible 4/3)
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- Plongez dans les coulisses de la série
- Scènes inédites
- Commentaires audio

TOUS LES ARTICLES SUR HUNG - SAISON 2


07.09.2011 | Hung : l'American Gigolo revient en force

TEST DU DVD

Test rédigé le 22/10/2011 par Grégory Lazareth

Avis sur l'édition :

Ray Drecker remet le couvert en repartant à l'assaut des femmes en mal d'amour afin de gagner de quoi réparer sa maison, entièrement calcinée. Entre rivalités de maquerelles, découverte de soi, quiproquos et situations inattendues, le moins professionnel des gigolos a de quoi combler ces 10 nouveaux épisodes bourrés de bonne humeur en pleine réalité sociale.

Jamais vulgaire, bien qu'un peu plus osée que sa première saison, Hung reste une série surprenante dans son traitement et servie par un casting d'une justesse incroyable. On s'attache et on voudrait que le plaisir dure encore plus longtemps.

Warner édite une saison 2 dans la lignée de la précédente, pourvue d'une image réaliste, d'excellentes pistes son, mais de bonus beaucoup trop légers. D'autant plus que les quelques petites erreurs esthétiques dans le menu ou le packaging, mais aussi le non-sous-titrage des commentaires audio, sont dures à avaler quand on voit la qualité apportée à certains éléments... mais seulement à certains.

 

Avis sur l'image : Haut de page

La définition délivrée par l'image 16/9e est un peu plus fine que celle de la première saison. Le grain est moins prononcé mais reste présent, donnant un effet toujours authentique mais plus doux à la photographie, se voulant ancrée dans la réalité économique de la société. On ne fait plus vraiment attention aux petits fourmillements visibles dans les surfaces unies, ni même au manque de netteté de certains contours, car tout a l'air terriblement réel, sans traitement ultérieur sur les images. On le ressent également dans la luminosité et les contrastes qui se révèlent classiques et esthétiques, mais surtout sans aucune surenchère.

                       

Avis sur l'audio : 1Haut de page

Les deux pistes qui nous intéressent, l'anglaise et la française, se trouvent en Dolby Digital 5.1 et sont de qualité technique équivalente. Les dialogues sont clairs et la spatialisation, bien que peu utile sur ce type de série sans scène pour en mettre plein les oreilles, restitue bien l'atmosphère simple et naturelle.

L'adaptation française, que ce soit dans le sous-titrage ou dans le doublage, est pour le moins réussie et traduit à merveille les expressions, les termes crus et les grossièretés provenant tout naturellement ou spontanément de la bouche des protagonistes. Petit bémol concernant la scène de l'épisode 2 où Tanya se rend chez Frances afin de lui offrir un panier de croissants. Là où la VO fait intervenir en français le titre d'une chanson d'Edith Piaf et donne quelque réplique sur la France, la VF réinterprète complètement le dialogue avec un sens proche mais moins frappant. C'est toujours difficile de faire passer la nuance en VF quand un personnage anglais parle en français dans la VO, et même si c'est bien contourné, quelque chose ne sonne pas naturel dans cette scène. Pour finir, nous déplorons encore de multiples fautes de conjugaison et de grammaire parsemées çà-et-là dans les sous-titres.

Sont présentes également des pistes son Dolby Digital 5.1 espagnole ainsi qu'hongroise et polonaise en stéréo. Le sous-titrage se trouve dans quasiment toutes les langues européennes ainsi qu'en turc.

   

Avis sur les suppléments : Haut de page

C'est encore un coup de gueule pour Warner, qui traite son produit comme un fond de catalogue, en ne sous-titrant pas les commentaires audio. La plus grosse erreur de l'édition de la première saison a donc été réitérée. Heureusement, les deux autres bonus sortent à peu près la tête de l'eau grâce notamment à des scènes coupées et une rapide rétrospective permettant d'en apprendre un peu plus sur les fondements de la série.

Commentaires audio : A l'instar de la saison 1, ils ne sont pas sous-titrés, pas même en anglais, nous passant l'envie de les écouter. Pour les motivés, les épisodes 1, 4, 7, 8 et 9 reçoivent les interventions des deux créateurs et producteurs exécutifs, Colette Burson et Dmitry Lipkin, mais aussi du ou des scénaristes des épisodes respectifs.

Un aperçu de la série (13:26) : Colette Burson et Dmitry Lipkin, la créatrice et le créateur de Hung, nous exposent leur vision de la série, son évolution ainsi que celle des personnages et de leurs relations. Malheureusement, la featurette contient beaucoup trop d'extraits mais reste une rapide et intéressante rétrospective afin de résumer ces changements.

Scènes inédites (16:00) : Agglomérées en un seul bloc, ces 9 scènes inédites concernant les épisodes 1, 3, 5, 7, 8 et 10 permettent pour la plupart d'aller plus en profondeur dans les relations entre les personnages. Nous en apprenons plus sur la rencontre entre Ray et Claire, la femme enceinte (épisode 1), mais surtout, le voile est levé sur les raisons du final de la saison (épisode 10). Il est dommage que ces deux scènes n'aient pas été intégrées mais elles durent chacune plus de 3 minutes. En conclusion, un supplément très intéressant mais il aurait été plus judicieux de découper les scènes afin de les inclure en bonus de chaque épisode et non en une seule vidéo sur le second DVD.

           

Avis sur le packaging : Haut de page

Le blanc et le bleu sont toujours mis à l'honneur sur ce second coffret. Là où le premier avait un corps sans visage, nous avons ici la tête, regard caméra, et le buste de Ray, à l'horizontal, accompagné de deux bras féminins lui tenant les épaules. On n'ose imaginer ce qu'il se passe. Ni découpage, ni mots d'accroche, rien ne vient entacher cette belle scène. Un simple fond en dégradé de bleu, le lit blanc et rien d'autre : soft, classe, original, sans fioriture, la perfection pour cette série. A l'arrière, les habituels détails techniques, quelques photos et le contenu.

Cela constituait le fourreau cartonné où s'insère le boitier double DVD doté de la même jaquette. A l'intérieur, les noms des épisodes (toujours aussi évocateurs) sont repris avec la liste des bonus sur la partie gauche. De l'autre côté se trouve un triptyque constitué des photos de Tanya, Ray et Lenore les unes en dessous des autres, symbolisant le conflit entre les deux femmes et leur "objet". Simple mais visuellement agréable. Quant à la sérigraphie des DVD, Warner a préféré la faire identique sur les deux, c'est-à-dire un fond bleu et le titre blanc, alors que dans la première saison, le second DVD inversait les couleurs et rendait le produit encore plus sympathique.

Fausse note sur le packaging : la tranche. Si le bleu marine a remplacé le bleu pâle et les couleurs sont inversées (bon point), les polices sont plus petites et ne sont donc pas harmonisées avec celles du premier coffret. De plus la mention "L'intégrale de la première saison" est devenue ici "L'intégrale de la saison deux". C'est tout bête, futile pour certains, mais pourquoi ne pas avoir repris le modèle exact à la place de changer des polices ou des termes ?

Même principe que pour la saison 1, sous le thème musical de la série, le menu est toujours aussi excellent avec sa boucle d'extraits. Le "U" de "HUNG" s'allonge, se divise et passe allègrement de scène en scène, slalomant dans les décors et épousant délicieusement les personnages et leurs gestes. Un pur régal qui en dit long.

Les choix de menus se portent sur les épisodes, la langue et les bonus, dans un encadré sur fond bleu. Chacun des sous-menus se retrouve figé sans aucun fond musical, avec une simple photo de la série. C'est sympathique mais trop simple par rapport à la recherche et au travail effectué sur l'écran principal. D'autant plus que la correction a été effectuée à la va-vite, ne voyant pas le "P" de trop dans l'intitulé du bonus "Aperçu de la série".

L'ensemble reste toute de même bon, dans la lignée du premier coffret, mais nécessiterait un tout petit peu de soin supplémentaire pour atteindre la perfection.