Accueil > Séries TV > Guerre > The Unit > DVD The Unit - Saison 4 > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Noces Rouges  Integrale
Noces Rouges - Integrale
Sortie : 15/05/19

Eyewitness - Saison 1
Sortie : 22/05/19

Blood Drive - Integrale
Sortie : 22/05/19

Blood Drive - Integrale [B...
Sortie : 22/05/19

Julien Fontanes, magistrat...
Sortie : 06/05/19

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

Noces RougesNoces Rouges EyewitnessEyewitness
Blood DriveBlood Drive Julien Fontanes, magistratJulien Fontanes, magistrat
Graine d'OrtieGraine d'Ortie Hard SunHard Sun
Happy!Happy! Kepler(s)Kepler(s)
The ResidentThe Resident Channel ZeroChannel Zero
Patrick MelrosePatrick Melrose HarlotsHarlots



Achetez-le sur


Dernière sortie
The Unit - Saisons 1 à 4

THE UNIT - SAISON 4


Éditeur : 20th Century Fox
Distributeur : Fox Pathé Europa

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 6 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 22
Durée approx. : 990 minutes
Boîtier : Digipack
Code EAN : 3344428039073

Date de sortie en France : 14 avril 2010


AUDIO


Langues : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
Sous-titres : Anglais, Français

VIDÉO


Format : 1.78 - 16/9 anamorphique (compatible 4/3)
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- Scènes coupées
- Une fraternité divisée
- Les cavaliers de l'ombre
- Un leader parmi nous

TOUS LES ARTICLES SUR THE UNIT - SAISON 4


11.04.2010 | Dernière mission pour The Unit
27.01.2010 | La saison 4 de The Unit pour avril

TEST DU DVD

Test rédigé le 06/06/2010 par Audrey Oeillet

Avis sur l'édition :

Quatrième et dernière saison pour l’excellente série The Unit, qui opère pour l’occasion un retour aux sources des plus rafraîchissants au cours des 23 ultimes épisodes qui composent la saison.

Fox livre un coffret dans la lignée des précédents, à savoir techniquement au top et suffisamment riche en bonus pour susciter l’attention. Aucune raison de bouder son plaisir, donc.

 

Avis sur l'image : Haut de page

Toujours proposée en 16/9e anamorphique, l’image bénéficie d’une compression très soignée. Les couleurs chatoyantes et la luminosité bien gérée font honneur aux environnements variés dans lesquels la série prend place. Aucun souci de grain ou de netteté à déclarer.

           

Avis sur l'audio : 1Haut de page

L’éditeur reste sur ses acquis des coffrets précédents, et propose les pistes française et originale en 5.1 savamment dosé. L’ambiance de la série, aussi bien sur le plan des dialogues que sur celui des bruitages, est parfaitement restituée. L’immersion est immédiate.

   

Avis sur les suppléments : Haut de page

Les bonus ne sont pas nombreux mais sont tout de même bien présent dans ce coffret 6 DVD.
Rendez-vous tout d’abord sur la troisième galette pour découvrir quelques scènes coupées de l’épisode Les Cavaliers de l’ombre. Proposées de façon brute, ces scènes auraient mérité d’être intégrées à l’épisode, d’autant que c’est le seul à bénéficier de scènes coupées.

Le reste des suppléments se trouve sur le 6e DVD : il s’agit de 3 featurettes thématiques.
« Une fraternité divisée » revient sur le double épisode Jamais sans ma fille (Into Hell en version originale) et évoque l’opposition qui se construit entre les différents membres de l’Unité. La vidéo de 11 minutes dévoilant de nombreux éléments de l’intrigue, il est idéal de la visionner juste après avoir vu l’épisode pour apprécier.

« Les cavaliers de l'ombre » revient quant à lui sur l’épisode éponyme, qui prend place en Afghanistan – mais qui a en réalité été tourné en Californie. Plus court que le précédent bonus (8 minutes), il s’apparente davantage à un making-of.

« Docteur Snake : Un leader parmi nous » rend enfin hommage à Jonas Blaine, le chef de l’Unité, mais également à son interprète Dennis Haysbert qui a réalisé l’un des épisodes de la saison. Une façon de découvrir le comédien sous un autre jour.

En somme, des bonus un cran au dessus de ceux du précédent coffret qui permettent de prolonger un peu le plaisir procuré par la série.


       

Avis sur le packaging : Haut de page

Le coffret ne se compose plus d’un fourreau et d’un digipack comme c’était le cas pour les précédentes saisons, mais d’un fourreau et de boitiers slims, ce qui donne un coffret un peu plus haut que les précédents et diminue un peu la cohérence esthétique de la collection. Pour l’ultime saison, l’éditeur aurait sans doute pu faire un petit effort…

Les menus bénéficient quant à eux d’une construction similaire à celle des précédents coffrets et offrent une navigation et un esthétisme bienvenus.

   

IMAGES DES MENUS



cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  

Voir toutes les images