Accueil > Séries TV > Fantastique > Fringe > DVD Fringe - Saison 1 > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Hawaii 5 0  Saison 6
Hawaii 5-0 - Saison 6
Sortie : 00/03/17

Scorpion - Saison 2
Sortie : 00/03/16

Fais pas ci, fais pas ça -...
Sortie : 01/03/17

Meurtres à - Volume 3
Sortie : 07/01/17

Médicis, Maîtres de Floren...
Sortie : 01/02/17

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

Médicis, Maîtres de FlorenceMédicis, Maîtres de Florence MarsMars
TakenTaken ShooterShooter
QuanticoQuantico Clinique de la Forêt-Noire (La)Clinique de la Forêt-Noire...
24: Legacy24: Legacy Marvel's The DefendersMarvel's The Defenders
UnforgottenUnforgotten The CrownThe Crown
Marvel's Iron Fist Designated SurvivorDesignated Survivor



Achetez-le sur



FRINGE - SAISON 1


Éditeur : Warner Home Video
Distributeur : Warner Home Video France

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 7 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 20
Durée approx. : 840 minutes
Boîtier : Coffret
Code EAN : 5051889009412

Date de sortie en France : 18 novembre 2009


AUDIO


Langues : Allemand (Dolby Digital 5.1), Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
Sous-titres : Anglais, Français

VIDÉO


Format : 1.78 - 16/9 anamorphique (compatible 4/3)
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


Documentaires :
  • La genèse de la série
  • Le casting
  • Les coulisses de la vraie science de Fringe
  • Les effets visuels
- Scènes décryptées pour chaque épisode
- Scènes coupées
- Documents de la «Gigantesque Entreprise» sur certains épisodes
- Bêtisier
- Journal de production de Roberto Orci
- Origine de la vache


TEST DU DVD

Test rédigé le 01/12/2009 par Audrey Oeillet

Avis sur l'édition :

Dernière série en date de J.J. Abrams, le créateur de Lost, Fringe est une série d’enquêtes paranormales que l’on pourrait situer entre X-Files et La Quatrième Dimension. Le show met en scène un trio de personnages aussi hétéroclites qu’intriguants , amenés à collaborer pour résoudre de mystérieuses affaires. Olivia Dunham, jeune enquêtrice méticuleuse du FBI, travaille donc avec le docteur Walter Bishop, savant génial tout juste sortit de l’asile, et son fils Peter, autodidacte futé mais abonné aux ennuis. Tous trois explorent les fringe sciences, les sciences marginales, à la recherche de réponses pas toujours évidentes à trouver.

Diffusée de façon nocturne par TF1, Fringe mérite amplement le coup d’œil pour ses personnages atypiques et ses intrigues à la fois complexes et captivantes. Et quand on voit le traitement de qualité qu’a apporté Warner à cette première saison, il n’y a vraiment aucune raison de passer à côté !


 

Avis sur l'image : Haut de page

Cette première saison de Fringe bénéficie d’une compression des plus soignées très agréable à l’œil. La luminosité est parfaite et les couleurs sont chatoyantes. L’image est globalement nette, même si un léger grain se fait parfois ressentir. Mais rien de suffisamment gênant pour entraver le plaisir.


           

Avis sur l'audio : 1Haut de page

La piste française, bien que proposant un doublage de qualité, n’est proposé qu’en Dolby Digital 2.0. Les amateurs de bon son devront donc se rabattre sur la version originale pour bénéficier d’un son Dolby Digital 5.1, qui tient toutes ses promesses en matière d’équilibre entre les dialogues et l’ambiance globale du show. Petit détail pas toujours agréable : les sous-titres ne sont pas exempts de fautes de frappe !

   

Avis sur les suppléments : Haut de page

Les bonus sont en nombre et méritent globalement le détour, même si certains détails peuvent gâcher le plaisir…
C’est par exemple le cas des 3 commentaires audio proposés dans le coffret : celui du pilote, de l’épisode 3 « Le réseau fantôme » et de l’épisode 17 « mauvais rêve » . Ces bonus excluent en effet les non-anglophones, puisqu’ils ne sont tout simplement pas sous-titrés. Un détail fort dommage, surtout quand on voit les efforts de l’éditeur pour rendre une copie presque parfaite.

« La gigantesque entreprise » revient sur le tournage des différents épisodes de la série de façon ponctuelle, sur tous les DVD. Les sous-titres sont cette fois-ci présents. Des mini-making of intéressants qui exposent les joies et les difficultés du tournage.

« Le journal de production de Roberto Orci » permet au producteur de nous faire découvrir les différentes facettes du tournage et de la production de la série. Bon complément du bonus précédent.

« Evolution : la genèse de Fringe » est un reportage de 8 minutes marqué comme « spoiler » par l’éditeur, qui recommande de ne le regarder qu’après avoir vu l’intégralité de la saison. En vérité, cette vidéo ne divulgue pas grand-chose, mais analyse néanmoins certains points qui ne sont pas évident à cerner après avoir seulement visionné le pilote. Il est donc en effet préférable d’attendre un peu avant de le regarder.

« Fringe : décrypter la scène » est un bonus récurrent tout au long de la saison. A la façon des fameux making of des effets spéciaux de X-Files, on a le droit ici aux scènes clés des épisodes décomposées et expliquées. Ce sont bien évidemment les effets spéciaux qui sont majoritairement à l’honneur, à l’instar du maquillage intégral de Mark Valley (John Scott) dans l’épisode pilote. Bien que courts, ces bonus sont tous fascinants et dévoile les trésors d’ingéniosité de l’équipe technique de la série.

« Le casting de Fringe », comme son nom l’indique, donne la parole aux producteurs et à la responsable du casting au sujet du choix des acteurs. Les comédiens ont également leur mot à dire et il est assez amusant de découvrir certaines images de leurs essais.

« Origine de la vache » est un supplément amusant qui s’attarde sur Gene, la vache du laboratoire de Walter.  Un rôle tenu pas par moins de 3 bovins ! Et si c’était elles les vraies stars ?

« Derrière la vraie science de Fringe » s’intéresse à la part de vérité derrière les enquêtes de fiction. Un bonus un peu trop court pour apporter de vraies réponses.

« Les effets visuels de Fringe » est un résumé d’une quinzaine de minutes des effets spéciaux de la saison. Cette vidéo fait un peu doublon avec les modules « décrypter a scène » mais reste agréable à regarder après avoir vu la saison complète.

La plupart des épisodes bénéficient également de scènes coupées : comme toujours, ces bonus sont d’un intérêt très limité car totalement hors-contexte. Notons que ces scènes sont sous-titrées.

Enfin, on trouve un bêtisier de quelques minutes qui nous offre quelques fous rires et quelques gamelles toujours sympathiques !


               

Avis sur le packaging : Haut de page

Le coffret reprend le schéma habituel de l’éditeur, à savoir un fourreau de carton dans lequel est glissé un large coffret DVD. La variation des visuels est agréable, et témoigne d’un véritable effort de Warner pour élaborer le coffret. Chaque DVD est illustré par l’un des fameux eye catch de la série : la pomme, la feuille, le papillon… A noter que la septième galette est assez délicate à extraire du coffret.

Côté menu, on touche à du conventionnel bien de chez Warner avec des pictogrammes et des menus statiques, mais l’ensemble est tout de même agréable, aussi bien à l’œil qu’en matière de navigation.


       

IMAGES DES MENUS



cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  

Voir toutes les images


VOS CRITIQUES


Voyageur
aussi bien que 4400 le 06 Février 2010

j'ai dévoré les sept disques en 5 jours,je me réjouis de voir la saison 2,amateurs de suspens scifi n'hesitez pas,ce coffret vous tiendra en haleine jusqu'à la fin.

Limiter les critiques