Accueil > Séries TV > Historique > Rome > DVD Rome - Saison 2 > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Graine d'Ortie  Intégrale
Graine d'Ortie - Intégrale
Sortie : 12/03/19

Hard Sun - Saison 1 [Blu-ray]
Sortie : 20/03/19

Hard Sun - Saison 1
Sortie : 20/03/19

Happy! - Saison 1 [Blu-ray]
Sortie : 26/03/19

Happy! - Saison 1
Sortie : 26/03/19

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

Graine d'OrtieGraine d'Ortie Hard SunHard Sun
Happy!Happy! Kepler(s)Kepler(s)
The ResidentThe Resident Channel ZeroChannel Zero
Patrick MelrosePatrick Melrose HarlotsHarlots
Picnic at Hanging RockPicnic at Hanging Rock The Little Drummer GirlThe Little Drummer Girl
The Good FightThe Good Fight 9-1-19-1-1



Achetez-le sur


Dernière sortie
Rome - Saison 1 [Blu-ray]

ROME - SAISON 2


Éditeur : Warner Home Video
Distributeur : Warner Home Video France

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 5 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 10
Durée approx. : 550 minutes
Boîtier : Coffret
Code EAN : 7321910165614

Date de sortie en France : 03 octobre 2007


AUDIO


Langues : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
Sous-titres : Anglais, Anglais (mal entendants), Français, Grec, Islandais, Portugais

VIDÉO


Format : 1.78 - 16/9 anamorphique (compatible 4/3)
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- Commentaires audio
- Tous les chemins mènent à Rome : Guide interactif offret une perspective en profondeur de la République Romaine
- L'histoire de deux villes (20 min.)
- Le making of de "Rome" Saison 2 (23 min.)
- L'ascension d'Octave : Le premier Empereur de Rome (20 min.)
- Antoine et Cléopâtre (14 min.)

TOUS LES ARTICLES SUR ROME - SAISON 2


01.10.2007 | Fais comme les Romains

TEST DU DVD

Test rédigé le 07/12/2007 par Elise Petter

Avis sur l'édition :

Rome. Jules César vient d’être assassiné et la guerre menace. Un jeu de pouvoir se met alors en place, et chacun aimerait tirer son épingle dans ce jeu aux règles parfois floues. Alors que les complots sont légion, Titus Pullo et Lucius Veronus lient un peu plus leurs destins à celui de Rome. Entre haine et amour, complot et lutte pour le pouvoir, Rome est avant toutes choses un savant mélange entre faits historiques et inventions.



Mais un tel projet coûte cher, très cher. Ce n’est pas pour rien que Rome est la série la plus coûteuse de l’histoire des séries, car elle a tout d’une grande ! C’est pour cette raison qu’une troisième saison initialement prévue n’a pas pu être réalisée et que la série ne comptera donc que deux saisons.



Reste une épopée majestueuse, une série hors du commun et démesurée pour un projet gigantesque et très osé. Un programme à ne surtout pas rater tant il est de qualité et qui mêle habilement histoire et plaisir. Que demander de plus ?


 

Avis sur l'image : Haut de page

Faisant honneur à l’envergure du projet et à la réputation des œuvres d’HBO, le coffret de Rome offre une image somptueuse, sans le moindre problème de restitution. Les couleurs sont riches et chatoyantes, les contrastes très bien rendus et le tout est particulièrement soigné. La vidéo est bien évidemment proposée au format 16/9 anamorphique. L’ensemble est d’une qualité irréprochable et rend royalement hommage à une série qui le vaut bien !

             

Avis sur l'audio : 1Haut de page

Comme c’était déjà le cas (malheureusement) dans le coffret de la première saison, les qualités sonores de cette édition ne sont pas en accord avec ses autres qualités. Si les deux versions proposées - anglaise et française - sont bien en Dolby Digital 5.1, elles ne sont pas de qualité égale. Laversion française ne parvenant jamais à se hisser à la hauteur de la version d'origine. Et c’est fort dommage, tant la série propose de densité, d’effets sonores et autres musiques. Un seul conseil donc, regarder la série dans sa version originale, avec l’aide des sous-titres proposés dans de nombreuses langues dont le français, l’anglais et même le grec !

     

Avis sur les suppléments : Haut de page

De même que dans l’édition de la première saison, Warner n’a ici pas lésiné sur les suppléments. Malheureusement, certains ne sont pas à la hauteur de ce qu’on pourrait en attendre, mais ils sont en minorité quand même !



- On commence donc les réjouissances par ce qui vient gâcher cette belle brochette de suppléments, à savoir les commentaires audio, visiblement la bête noire de Warner. Comme dans la première saison, ces derniers sont très nombreux – ici au nombre de 5 – mais absolument pas sous-titrés en français ! De fait, ils deviennent totalement inutiles pour une large majorité de spectateurs. Dommage, surtout qu’ils sont passionnants ces commentaires et très instructifs la plupart du temps.


- « Tous les chemins mènent à Rome » est de nouveau présent dans cette édition et on s’en réjouit ! Ce supplément des plus instructifs et souvent passionnants se présente sous la forme d’un guide interactif qui apparaît lors des épisodes pour revenir sur des éléments de la vie à cette époque, nous expliquer un détail, une coutume… Indispensable donc et particulièrement bien pensé.


- D’une durée de 22 minutes environ, le making of de la seconde saison s’avère lui aussi passionnant et vraiment impressionnant à suivre. On y découvre l’envers du décor et surtout la façon dont cette énorme machine de guerre qu’est Rome a pu exister et vivre sous nos yeux. Un peu court peut-être.


- Suivent trois documentaires parsemés d’images de la série, sur des thèmes clés de cette seconde saison ou de l’histoire de Rome. On débute alors avec une featurette intitulée « Rome, l’histoire de deux villes » qui revient entre autres sur la création de Rome et sa géographie. Suit une featurette sur l’ascension d’Octave, puis une sur le couple mythique qu’ont formés Antoine et Cléopâtre. A l’image de la série, l’ensemble de ces documentaires/reportages est à la fois instructif (on ne va pas s’en plaindre) et très plaisant à suivre !



De bien chouettes suppléments en somme, seul subsiste un regret pour l’absence de sous-titres dans les commentaires audio. Sinon, c’est parfait et tout à fait ce qu’on était en droit d’attendre.


             

Avis sur le packaging : Haut de page

Si la première saison de Rome était un must du point de vue de son packaging, il en est de même pour la seconde saison qui reprend toutes les qualités de sa prédécesseure.



Commençons donc avec le coffret en lui-même. Il est de très belle facture, épais et solide. On sent immédiatement qu’on a à faire à une édition de grande qualité. De plus, le coffret est une fois de plus en imitation bois et s’ouvre comme un coffre. Il renferme un petit fascicule de deux pages contenant des informations sur les épisodes et la production de la série, ainsi qu’un livre contenant les cinq galettes. L’ensemble est décoré à la mode romaine de l’époque, avec des mosaïques et des images des lieux et des personnages. C’est somptueux. Les galettes sont très sobres, blanches avec juste le logo de la série et le descriptif complet (épisodes + suppléments) de ce qu’elles contiennent, ce qui est fort pratique.



En ce qui concerne la navigation et les menus, là encore, la réussite est totale. On passe d’un menu à l’autre au son de la musique du générique (qui est particulièrement réussie). La navigation est fluide, aisée et agrémentée de scènes de la série. L’ensemble est très bien animé et très propre au niveau de la réalisation. Les sous-menus apparaissent dans des cadres anciens et les pointeurs changent régulièrement. Bref, c’est beau et pratique, rien à redire en somme.



Pour conclure, ce coffret s’impose donc par ses très nombreuses qualités, aussi bien techniques qu’artistiques. Rome est une série de grande qualité qui a bénéficié d’un traitement à sa dimension et de coffrets vraiment soignés et surtout très beaux. Pour ceux et celles qui ne possèdent pas encore la série et veulent la découvrir, sachez qu’un coffret intégral est disponible et qu’il est financièrement plus intéressant que l’achat séparé des deux coffrets. Les éditions restant identiques à l’intérieur.


         

IMAGES DES MENUS



cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  

Voir toutes les images


VOS CRITIQUES


Rolland Sylvain
Suite et fin de la meilleure série historique jamais écrite le 15 Novembre 2007

La saison 2 de "Rome" est un bonheur de tous les instants. Reprenant au point précis où la saison 1 s'achevait, elle poursuit son épopée épique et piquante de la chute de la République romaine en racontant les 15 années qui séparent la mort de César de l'avènement d'Auguste. La lutte de pouvoir entre Marc-Antoine et Octave est au centre des intrigues politiques, que la série place toujours avec autant de brio -voire davantage- à hauteur d'homme. Cette deuxième fournée d'épisodes montre encore que "Rome" excelle dans l'art d'interpénétrer la petite histoire (celle des hommes, des mentalités, des personnages fictifs) avec la grande (celle qu'on connaît), et c'est ce savant équilibre qui donne à ces 10 épisodes toute leur force et leur saveur. La finesse de l'écriture de la psychologie des personnages, l'intelligence des libertés prises avec l'Histoire pour faire vivre la fiction, la beauté époutouflante de la photographie, de la musique et de la réalisation, font de la série un "must see" inégalé (inégalable ?) dans le genre de la série historique. Ajoutons à cela un casting parfait (formidable James Purefoy dans le rôle de Marc-Antoine et bouleversante Polly Walker alias Attia) et nous avons là tout simplement une des meilleures séries jamais écrites, un monument de télévision.

Limiter les critiques