Accueil > Séries TV > Fantastique > Heroes > DVD Heroes - Saison 1 > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Noces Rouges  Integrale
Noces Rouges - Integrale
Sortie : 15/05/19

Eyewitness - Saison 1
Sortie : 22/05/19

Blood Drive - Integrale
Sortie : 22/05/19

Blood Drive - Integrale [B...
Sortie : 22/05/19

Julien Fontanes, magistrat...
Sortie : 06/05/19

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

Noces RougesNoces Rouges EyewitnessEyewitness
Blood DriveBlood Drive Julien Fontanes, magistratJulien Fontanes, magistrat
Graine d'OrtieGraine d'Ortie Hard SunHard Sun
Happy!Happy! Kepler(s)Kepler(s)
The ResidentThe Resident Channel ZeroChannel Zero
Patrick MelrosePatrick Melrose HarlotsHarlots


HEROES - SAISON 1


Éditeur : Universal Pictures
Distributeur : Universal StudioCanal Vidéo

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 7 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 23
Durée approx. : 966 minutes
Boîtier : Digipack
Code EAN : 5050582508826

Date de sortie en France : 02 octobre 2007


AUDIO


Langues : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
Sous-titres : Français

VIDÉO


Format : 1.78 - 16/9 anamorphique (compatible 4/3)
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- Version longue inédite de l’épisode pilote (en VOST 5.1)
- 50 scènes coupées (en VOST) réparties sur chaque disque en fonction de chaque épisode correspondant
- Commentaires audio de 12 épisodes (tous sous-titrés)
- Parkman lit dans vos pensées
- Le tournage de Heroes (10 min.)
- Les effets spéciaux (9 min.)
- Les cascades (10 min.)
- Tim Sale, le vrai Isaac Mendes (11 min.)
- La création de la bande originale (9 min.)
- Les coulisses du doublage (11 min.)
- Le clip vidéo « Le Héros d’un autre » de Victoria Petrosillo
- Bandes-annonces

NOTES


- Un packaging et certains bonus exclusifs à la France : digipack et étui avec effet 3D (lenticulaire), Les coulisses du doublage (retrouvez les acteurs ayant prêté leur voix à Hiro, Mohinder et Sylar) et le clip vidéo « Le Héros d’un autre ».
- Il existe également une Edition Spéciale Fnac comprenant la masterclass de Hayden Panettiere, Jack Coleman, Adrian Pasdar et Milo Ventimigli

TOUS LES ARTICLES SUR HEROES - SAISON 1


17.08.2007 | Devenez un Heroes

TEST DU DVD

Test rédigé le 25/10/2007 par Audrey Oeillet

Avis sur l'édition :

Heroes, c’est un groupe de personnes ordinaires disséminées un peu partout dans le monde (surtout aux Etats-Unis, quand même) qui se découvrent soudainement des pouvoirs extraordinaires. Un statut qui les effraie et qu’ils ne maîtrisent pas, mais qu’ils vont cependant devoir utiliser malgré leurs réticences pour sauver la population de New York d’une catastrophe qui pourrait bien, en défigurant les Etats-Unis, changer la face du monde entier.



Carton ultime de la saison 2006-2007 aux USA, la série n’a cependant pas eu le succès espéré lors de sa diffusion française, même si plusieurs éléments sont à prendre en considération, le piratage, la version française bancale et la période estivale n’étant pas des points ayant joué en la faveur de TF1 et de son acquisition.



Misant sans doute sur le principe que le public européen est bel et bien là, et aime la série, Universal a visiblement décidé de faire de la première saison de Heroes sa sortie majeure en cette fin d’année. Edité au format DVD mais aussi en HD-DVD, ce coffret, estampillé « Edition Limitée » (mais jusqu’à quand ?) a techniquement tout pour plaire, proposant une image et un son de qualité exceptionnelle, et une richesse certaine du coté des suppléments. Quelques menus défauts se font ressentir du coté du packaging, mais il est clairement impossible de ne pas se trouver satisfait face à cette édition très complète qui rend honneur à cette série qui le mérite.



Un coffret qui aurait presque mérité la note ultime de 10/10, mais qui a le (seul) défaut d’être trop fragile. La perfection n’existe pas, même chez les Super Héros !


 

Avis sur l'image : Haut de page

Proposée en 16/9 anamorphique, l’image qui est proposée dans cette édition est d’une qualité irréprochable : nette, la balance des couleurs est parfaite et les jeux de lumière qui sont légion dans la série sont ici retranscrits à la perfection.

Notons que le générique original remplace le générique français tant controversé, et ce malgré le fait que l’image ne provienne pas du master américain mais bel et bien du master français comme en témoigne les crédits : une preuve supplémentaire qu’Universal avait la volonté d’offrir au fan une édition DVD des plus satisfaisantes.

               

Avis sur l'audio : 1Haut de page

Ici encore, la qualité est au rendez-vous avec un son 5.1 aussi bien pour la version originale que pour la version française. Si le format prend tout son sens lorsqu’on visionne les épisodes avec le système de son adéquat, les habitués au 2.0 se retrouveront malgré tout avec un son d’une netteté parfaite.

La version 5.1 de la piste anglaise a été remaniée pour la Zone 2, la Zone 1 ayant en effet de nombreuses lacunes du coté du son. Nous avons donc affaire à une version exclusive, et tant mieux pour nous !

Le 5.1 est également de mise dans la version longue du pilote, mais seule une version anglaise est ici proposée.

 

Avis sur les suppléments : Haut de page

Le nombre de bonus proposés dans ce coffret est réellement impressionnant, puisqu’en plus d’un DVD bourré à craquer, on trouve des suppléments sur chaque DVD !



Le premier d’entre eux est le pilote de la série proposé en version longue, donc le visionnage se révèle particulièrement instructif : on y découvre entre autre une scène où Matt, le policier télépathe, apparaît en compagnie d’un autre « héros » qui n’a finalement pas été retenu pour la suite et dont le pouvoir ressemble beaucoup à celui de Teddy… Ajoutons à cela la possibilité de visionner l’épisode avec les commentaires du créateur du show, Tim Kring, et on obtient un bonus incontournable.



On trouve ensuite, dispersé sur les galettes, des scènes coupées et 12 épisodes commentés par les acteurs et différents membres du staff (scénaristes, réalisateurs, producteurs) mais néanmoins, pas Tim Kring, jusqu’au season finale du moins. Si l’intérêt global de ces commentaires est satisfaisant, certains sont moins instructifs que d’autres, le coté « pédagogique » étant parfois remplacé par les « trips » des comédiens. L’ensemble reste agréable malgré tout, mais pas pour les mêmes raisons !



Le cinquième DVD propose une sorte de jeu interactif intitulé « Parkman lit dans vos pensées ». C’est rigolo et ça fonctionne bien dans l’ensemble, assez du moins pour en être dérouté et jouer le jeu jusqu’à ce que le policier fasse erreur. Mais bon, tout de même : c’est quoi le truc ?



Venons-en enfin au septième DVD qui propose une pléthore de documentaires. On commencera par « Le tournage de Heroes » qui offre l’opportunité à Tim Kring et aux acteurs de dévoiler la genèse de la série, ainsi que les symboles qui s’y cachent, et les espoirs portés par le programme. Un peut trop d’extraits peut-être dans ce bonus qui reste très intéressant.



« Les effets spéciaux » dévoile, comme son nom l’indique, l’envers des effets visuels qui peuplent cette première saison. Le cœur du reportage se focalise sur la fameuse scène où Hiro fige le temps pour la première fois, pour sauver l’écolière au ruban rouge. On apprend aussi que Masi Oka, alias Hiro, est un ancien programmateur d’ILM qui travaillait sur les effets spéciaux avant d’être acteur !



Le supplément « Les cascades » a lui aussi un nom suffisamment évocateur. La parole est laissée aux cascadeurs qui n’ont pas vraiment le temps de chômer sur le tournage, tant les cascades en tout genre sont présentes. Un documentaire sympa sur une tâche généralement mise de coté au profit des effets spéciaux, alors qu’on nous prouve ici que ces deux spécialités sont intimement liées sur le tournage de Heroes.



Le DVD en profite aussi pour rendre ses lauriers à Tim Sales, le génial dessinateur auteur des toiles d’Isaac dans la série. Bien connu des fanas de Comics, l’artiste raconte sa collaboration avec la production et sa difficile tâche d’illustrer des scènes du futur sans modèle, puisque la plupart n’étaient pas tournées au moment où il devait rendre ses toiles. Ce bonus est sans aucun doute l’un des plus appréciables du coffret car il révèle un aspect du show souvent mis au rebut au profit d’autres éléments plus spectaculaires. Un hommage incontournable à un artiste très talentueux.



Les amateurs de musique trouveront aussi une vidéo de 9 minutes laissant la parole aux compositeurs de la bande originale de la série. Si cet aspect de l’œuvre peut aussi paraître obscure de prime abord aux non-initiés, les trois compositeurs se montrent très explicites et parlent de leur vision de la série ainsi que de leurs influences avec beaucoup de simplicité, ce qui rend la vidéo une nouvelle fois très instructive.



Le reste des suppléments est un peu plus anecdotique, sans vouloir paraître irrespectueuse vis-à-vis des doubleurs de la version française auxquels est dédié une vidéo d’une dizaine de minutes concernant le doublage du show. On constatera surtout l’effort réalisé par l’éditeur pour ajouter au coffret un contenu exclusif à la version française.

On trouve également le clip de la chanson du générique français, qui se révèle être monstrueusement kitch. On passera donc rapidement notre chemin à moins d’être ultra-fan, bien entendu (ou alors un peu maso, c’est au choix).

Le DVD se conclue avec la traditionnelle galerie de bandes annonces, qu’on retrouve d’ailleurs en ouverture de la galette, ce qu’on fait un peu doublon.



De ce fait, on constate un énorme travail de l’éditeur non seulement dans l’adaptation des suppléments de la Zone 1, mais aussi dans l’ajout de bonus exclusifs pour la Zone 2. Même si l’intérêt de ces derniers est moindre, l’effort est plus que le louable. Merci Universal !

                       

Avis sur le packaging : Haut de page

Si les menus interactifs et animés sont particulièrement réussis, que la navigation est claire et agréable, le packaging en lui-même n’est pas sans défaut. Esthétiquement, l’ensemble est correct, même si le noir glacé se rappellera longtemps que la trace de vos doigts une fois que vous l’aurez déballé de l’emballage plastique.



Deux défauts sont constatables : le premier vient de l’épaisseur du carton utilisé pour le fourreau, et surtout pour le digipack à l’intérieur. Aussi mince que celui d’un paquet de céréales, il risque de s’abîmer, voire de se déchirer si vous ne prenez pas suffisamment de précautions en prenant un DVD.



C’est justement là que se situe le second défaut majeur de ce coffret, qui utilise un bien étrange procédé de rangement pour les galettes. Clipsés deux par deux l’un sur l’autre, les DVD, s’ils sont mal fixés, risquent de glisser et de se balader dangereusement dans le digipack, l’idéal pour accumuler les rayures. A l’inverse, quand le DVD est bien calé, il faut soit utiliser les deux mains avec toutes les précautions possibles pour le prendre (et là attention au carton), soit le faire glisser sur le DVD qui se trouve en dessous, ou bien sur le plastique (et là attention au rayures..). Bref, de quoi rendre parano, voire même hystérique, n’importe quel fan qui verrait – à raison d’ailleurs – ce coffret comme un petit bijou qu’on ne croise pas tous les jours dans les bacs.

Dommage donc qu’Universal n’ai pas pris plus de soin vis-à-vis du coffret lui-même, mais on se consolera par le fait que jamais beauté intérieure n’aura été plus belle chez l’éditeur…

       

IMAGES DES MENUS



cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  

Voir toutes les images