Accueil > Séries TV > Science fiction > Stargate SG-1 > DVD Stargate SG-1 - Saison 10 > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Beauty and The Beast  Saison 3 » Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

TakenTaken ShooterShooter
QuanticoQuantico Clinique de la Forêt-Noire (La)Clinique de la Forêt-Noire...
24: Legacy24: Legacy Marvel's The DefendersMarvel's The Defenders
UnforgottenUnforgotten The CrownThe Crown
Marvel's Iron Fist Designated SurvivorDesignated Survivor
QuarryQuarry LuciferLucifer



Achetez-le sur



STARGATE SG-1 - SAISON 10


Éditeur : MGM / United Artists
Distributeur : Fox Pathé Europa

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 6 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 20
Durée approx. : 780 minutes
Boîtier : Coffret
Code EAN : 3700259830799

Date de sortie en France : 27 février 2008


AUDIO


Langues : Allemand (Dolby Digital 5.1), Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
Sous-titres : Allemand, Anglais, Anglais (mal entendants), Finlandais, Français, Néerlandais

VIDÉO


Format : 1.77 - 16/9 anamorphique (compatible 4/3)
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- Commentaires audio
- Documentaires
- Scènes coupées
- Galerie de photos

NOTES


Ce coffret contient :
- Stargate SG-1 - Saison 10 - Partie 1
- Stargate SG-1 - Saison 10 - Partie 2
- Stargate SG-1 - Saison 10 - Partie 3

TOUS LES ARTICLES SUR STARGATE SG-1 - SAISON 10


20.02.2008 | Un peu plus près des étoiiiiiiles

TEST DU DVD

Test rédigé le 14/03/2008 par Audrey Oeillet

Avis sur l'édition :

Après avoir accumulé toutes les déclinaisons possibles en DVD (à l’unité, en coffret de saison, en sortie dans les marchands de journaux…) la dixième saison de Stargate SG-1 clos la marche de la série avec ce coffret qui, comme de coutume, reprend l’intégralité du contenu des galettes unitaires de la saison, disponibles dans le commerce depuis fin 2007.


Des bonus conséquents sont présents dans le coffret, et une prestation technique d’une qualité rare qui permet à la série de vraiment quitter la scène en beauté avec une note maximale. Il ne reste plus après ça que de patienter jusqu’à la sortie des téléfilms, dont le premier, « Ark of truth », est prévu pour le 23 avril.

 

Avis sur l'image : Haut de page

L’image 16/9e proposée ici est d’une qualité absolument excellente : les couleurs sont superbes et la netteté est de mise en toute circonstance. L’image ne souffre pas des changements de luminosité, et la compression, parfaitement maîtrisée, permet de profiter au mieux de la richesse des différents plans. Une réussite totale pour une série qui le mérite bien.

           

Avis sur l'audio : 1Haut de page

La qualité du son va de paire avec celle de l’image : que l’on regarde les épisodes en anglais, en français ou encore en allemand (ben oui, pourquoi pas après tout ?), le 5.1 est de mise et sert parfaitement l’ambiance de la série, quelque soit le type de scène. Les dialogues sont rehaussés par rapport à l’univers sonore environnement, ce qui leur donne plus de poids, surtout dans les versions doublées. La version originale reste cependant à privilégier pour les puristes !

   

Avis sur les suppléments : Haut de page

Un autre point sur lequel on ne peut être que satisfait est celui des suppléments, proposés dans un nombre impressionnant et dont l’intérêt est plutôt élevé.



On trouve tout d’abord 20 commentaires d’épisodes, certains, comme « Wormhole-X trem, le film » ont même droit à plusieurs commentaires différents.



Le réalisateur Peter F.Woeste revient sur l’épisode qu’il a réalisé, « La Guerre des Clones », dans un documentaire de 12 minutes où il explique certains choix de mise en scène, sur le tournage de certains passages ou encore sur certains détails techniques. Le tout est illustré par des extraits d’épisodes et des rushes du tournage. Sans être indispensable, ça se laisse regarder.
Quant à Peter DeLuise, c’est sur l’épisode « Amnésie » qu’il revient, puisqu’il en est le réalisateur. On trouve également des témoignages de William Waring sur « Aux mains des rebelles » (qui commente également l’épisode dans les commentaires audio) Andy Mikita pour « Question de confiance » (qui commente aussi), et enfin, Robert C. Cooper sur « Le temps d’une vie », le dernier épisode de la série.Une excellente occasion de découvrir différentes perceptions de la série en comparant les points de vue des différents réalisateurs.



« Un nouvel ennemi » est un documentaire de 20 minutes présentant les Ori, une nouvelle race hostile rencontrée par SG-1 au cours de leurs aventures. Producteurs et scénaristes de la série en dressent le portrait et l’historique, et la vidéo parle également des accessoires utilisés pour les scènes mettant en avant ce peuple pas très sympathique. C’est sans doute le plus grand intérêt de ce documentaire qui n’apprendra sans doute pas grand-chose aux fans les plus fidèles du programme.



« Les coulisses de « Wormhole-X trem, le film » » revient sur le tournage du délirant 200ième épisode de la série. Scénaristes, producteurs et acteurs dévoilent la genèse de l’épisode et le tournage, qui a d’ailleurs vu revenir pour l’occasion Richard Dean Anderson. Un supplément à ne pas rater, tout comme l’épisode en question d'ailleurs.



« Un moment avec Jim Menard » est un documentaire de 23 minutes particulièrement intéressant puisqu’il s’intéresse au rôle du directeur de la photographie sur le tournage, un rôle particulièrement important pour le résultat final. Le documentaire permet également de découvrir les astuces mises en œuvre sur le plateau en terme d’effets spéciaux, et revient sur ceux de l’épisode « Wormhole-X trem ».



« La vie d’un technicien – Gary Jones » revient sur l’acteur qui interprète Walter Harriman dans la série. L’acteur parle de l’audition, du tournage, mais également de la chance qu’il estime avoir eu sur la série, lui qui n’avait eu avant que des rôles de figurant. Un petit portrait finalement plutôt émouvant sur l’un des seconds couteaux du show.



Sur le cinquième DVD, on trouve une série de scènes coupées, que l’on peut visionner avec ou sans le commentaire audio du producteur exécutif Joseph Mallozzi. On regrettera surtout à ce niveau que les scènes n’aient pas été intégrées aux épisodes, car 23 minutes de rushes sans contexte, c’est un peu long à visionner.



On trouve enfin plusieurs galeries de photos, mais l’intérêt de ces dernières est plutôt limité, surtout en comparaison de la richesse des autres suppléments.

                   

Avis sur le packaging : Haut de page

Le coffret qui renferme les 5 DVD est comme de coutume en forme de Porte des Etoiles, ce qui n’est pas forcément très pratique à ranger, mais qui reste cependant bien moins encombrant que les éditions unitaires au format keep case.



Du coté des menus, s’ils sont tous fixes et calqués sur le même modèle (fond bleu et Porte des Etoiles), seul le menu principal est doté d’une ambiance sonore. La navigation, comme souvent chez Fox/MGM, est un peu trop à tiroir pour ne pas être fatigante : il faut au minimum passer par 3 menus pour lancer un épisode. Toujours pas d’option pour tout regarder d’un seul clic, et c’est pourtant la seule option qui manque vraiment ici.