Accueil > Séries TV > Espionnage > Mission Impossible > DVD Mission Impossible - Saison 1
DERNIERS DVD

dvd Game of Thrones Le Trône de fer  Saison 7 [Blu ray] Exclusivité Amazon » Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

L'Amie ProdigieuseL'Amie Prodigieuse SS-GBSS-GB
Killing EveKilling Eve Berlin StationBerlin Station
Star Trek: DiscoveryStar Trek: Discovery HippocrateHippocrate
La Vérité sur l'affaire Harry QuebertLa Vérité sur l'affaire Ha... Tropiques amersTropiques amers
McMAFIAMcMAFIA Commissaire DupinCommissaire Dupin
Art du crime (L')Art du crime (L') SuccessionSuccession


MISSION IMPOSSIBLE - SAISON 1


Éditeur : CBS
Distributeur : Paramount Home Entertainment France

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 7 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 28
Durée approx. : 1344 minutes
Boîtier : Coffret
Code EAN : 3333973142017

Date de sortie en France : 07 décembre 2006


AUDIO


Langues : Allemand (Dolby Digital 2.0), Anglais (Dolby Digital 5.1), Espagnol (Dolby Digital 2.0), Français (Dolby Digital 2.0), Italien (Dolby Digital 2.0)
Sous-titres : Allemand, Anglais, Anglais (mal entendants), Danois, Espagnol, Finlandais, Français, Italien, Néerlandais, Norvégien, Suédois

VIDÉO


Format : 1.33 - 4/3
Standard : PAL
Image : Couleurs

TOUS LES ARTICLES SUR MISSION IMPOSSIBLE - SAISON 1


14.11.2006 | Votre mission, si vous l’acceptez...

IMAGES DES MENUS



cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  

Voir toutes les images


VOS CRITIQUES


Général Rio Dominguez
Columbo ... Ou presque ! le 09 Octobre 2006

S'il est des séries qui ont marqué une époque, Mission : Impossible en fait bien partie. Et même, au delà, elle marqua de son empreinte feutrée l'ensemble du "paysage séries" américain. Certes, un agent pas très secret au service de Sa Majesté britannique commençait lui aussi à donner le ton de ce que serait dorénavant l'écriture de fiction, tant cinématographique, que télévisuelle. Mais James Bond ne fait pas dans le détail, dans la légèreté, et dans la finesse. Alors que l'équipe (menée en cette première saison presque toujours par Dan Briggs), montra dès les premiers épisodes une subtilité, un vernis, un château de cartes scénaristique d'une grande réussite. On voit les acteurs (jouant souvent l'acteur qui joue l'acteur !) évoluer, se mouvoir, tels des félins tentant de se sortir d'une maison piégée sans que rien n'explose ... L'équipe de Mission : Impossible, et la série dans son ensemble -ou presque !- (on regrettera les un peu trop faciles dernières saisons) apportera un style, avec pas toujours tant d'action que ça (lorsque Barney est coincé dans un conduit, ça reste forcément statique !), mais une austérité d'explication qui obligera le téléspectateur intéressé à se poser des questions. En effet, si dans Columbo, par exemple, la question est : "Comment va-t-il faire pour mettre à jour le/la coupable ?" Dans Mission : Impossible, en revanche, la question, plus simple, est la suivante : "Mais que font-ils ?!" Et c'est ces interrogations qui disparaissent au fur et à mesure que s'égrennent les 42 minutes de l'épisode qui lui donne toute sa portée, toute sa magnificence, toute sa superbe. La première série qui fait réfléchir le téléspectateur ! Diable, ce n'est pas rien ! ! Enfin, ENFIN, le 7 décembre ... LA MISSION COMMENCE ! ! !

Jérôme
Vive Briggs ! le 22 Juin 2006

Ah, enfin !!! Je vais surtout pouvoir redécouvrir avec joie la 1ère saison de MI, beaucoup moins rediffusée à la TV, celle avec Dan Briggs (Steven Hill). Pour beaucoup c'est la plus faible des premières saisons, Jim Phelps (Peter Graves) n'étant pas encore là et la mécanique n'étant pas encore "rodée"... Mais au contraire, pour moi, c'est ce qui en fait ma préférée : le choix des agents par exemple, au départ, n'était pas qu'une formalité au résultat couru d'avance. Dans certains épisodes, Briggs choisissait "tout le monde" (Cinnamon, Rollin, Barney, Willy), dans d'autres - dans mon souvenir - il n'en choisissait que 2, 3 ou 1, et je crois même me souvenir qu'il y a 1 épisode sans Briggs, avec seulement Rollin !

Will Armitage
édition : impossible le 28 Avril 2006

Combien de fois l'a-t-on attendu, espéré, cette édition ? Combien, comme moi, sont fans depuis toujours de cette série ? Ces cadrages serrés, ses nombreux silences, son action toujours présente, ses plans implacables, ses images, son ambiance, son choix des agents, et ... Son générique. Enfin, le 1° septembre, La mission commence.

Limiter les critiques