Accueil > Séries TV > Comédie > Malcolm > DVD Malcolm - Saison 4 > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Noces Rouges  Integrale
Noces Rouges - Integrale
Sortie : 15/05/19

Eyewitness - Saison 1
Sortie : 22/05/19

Blood Drive - Integrale
Sortie : 22/05/19

Blood Drive - Integrale [B...
Sortie : 22/05/19

Julien Fontanes, magistrat...
Sortie : 06/05/19

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

Noces RougesNoces Rouges EyewitnessEyewitness
Blood DriveBlood Drive Julien Fontanes, magistratJulien Fontanes, magistrat
Graine d'OrtieGraine d'Ortie Hard SunHard Sun
Happy!Happy! Kepler(s)Kepler(s)
The ResidentThe Resident Channel ZeroChannel Zero
Patrick MelrosePatrick Melrose HarlotsHarlots



Achetez-le sur



MALCOLM - SAISON 4


Éditeur : Showshank Films
Distributeur : Arcadès

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 5 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 22
Durée approx. : 484 minutes
Boîtier : Coffret
Code EAN : 3545020033142

Date de sortie en France : 02 décembre 2014


AUDIO


Langues : Anglais (Dolby Digital 2.0), Français (Dolby Digital 2.0)
Sous-titres : Français (mal entendants)

VIDÉO


Format : 1.77 - 16/9 anamorphique (compatible 4/3)
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- Interview de Linwood Boomer, créateur de la série
- Episode inédit : "Pique-nique fatal" (version longue)

TOUS LES ARTICLES SUR MALCOLM - SAISON 4


02.12.2014 | Quatrièmes péripéties de Malcolm

TEST DU DVD

Test rédigé le 07/02/2015 par Jeremy Carré

Avis sur l'édition :

La tête d'ampoule la plus emblématique de la télévision est de retour pour une quatrième saison qui se place plus que jamais sous le signe du renouveau. Cette saison marque une année charnière pour Malcolm qui introduit un grand nombre de changements qui accompagneront la série jusqu'à sa conclusion.

Le plus important n'est pas des moindres : Loïs est enceinte ! En réalité, Jane Kaczmarek, l'interprète de la matriarche colérique, attendait son troisième enfant au moment du tournage de cette saison. Une grossesse intégrée à l'intrigue qui permettra à la série de proposer des histoires inédites autour de l'arrivée future de l'enfant. C'est également la raison de l'absence de Jane Kaczmarek le temps de quelques épisodes. De son côté, Reese fait la connaissance d'Allison qui deviendra sa première vraie petite amie. La jeune fille au Q.I. limité fera quelques apparitions tout au long de la saison et permettra de voir la petite brute de la famille sous un jour nouveau. Malcolm aussi est touché par la flèche de Cupidon. En vivant un amour secret avec Nicki, le jeune surdoué se retrouve dans situations qu'on n'aurait pas pu imaginer il y a une saison à peine. Dewey continuer d'étonner par ses aptitudes notamment en développant son intérêt pour le piano, un aspect de sa personne qui sera encore plus développé par la suite. Le cadet autrefois dans l'ombre de ses frères se voit de plus en plus mis en avant par les scénaristes. Ces derniers profitent également de cette saison pour libérer le potentiel comique de Bryan Cranston en repoussant les limites du personnage de Hal, plus délirant que jamais. À partir de cette saison, plus de limite. Tout est permis et Hal devient le vecteur des délires des scénaristes. Après l'école militaire et l'Alaska, Francis se responsabilise avec son arrivée au ranch Grotto. En trouvant un travail qu'il aime réellement avec des patrons qu'il respecte, Francis s'inscrit dans une nouvelle dynamique ou l'enfant terrible de la famille prend ses responsabilités en main. À nouveau, le changement d'environnement permet de créer des situations inédites. L'ajout au casting d'Otto et Gretta est une bouffée d'air frais tant la sympathie des personnages et leur bonne humeur est communicative.

La série prouve plus que jamais qu'elle ne se repose pas sur ses acquis en ressassant les mêmes histoires et qu'elle n'hésite jamais à se réinventer. Le sentiment d'essoufflement ne se fait pas ressentir alors que la série en est déjà à sa quatrième saison. Saison marquée par le retour d'Ida, l'horrible et terrifiante mère de Loïs interprétée avec brio par Cloris Leachman, la naissance de Jamie en fin de saison lors d'un double épisode qui enchaine les rebondissements pour un accouchement dans la pure tradition des séries comiques, à savoir dans les cris et les rires. Enfin, cette saison contient un épisode culte avec Lois qui imagine ce que sa vie aurait été si elle avait eu des filles plutôt que des garçons.

L'édition testée ci-dessous est dans la droite lignée de ce qui a été fait jusqu'ici dans tout ce que ça a de positif. Showshank et The Corporation semblent avoir trouvé leur rythme de croisière en ayant conscience de leurs points forts et en misant à fond dessus. Avec une navigation intuitive, une image en 16/9 et des bonus inédits, ce coffret de la saison 4 a tout pour plaire. L'édition n'est pas parfaite mais si vous avez été conquis par les trois premières saisons, vous le serrez tout autant par celle-ci.

 

Avis sur l'image : Haut de page

Pour cette saison encore, nous retrouvons le positif comme le négatif des précédents coffrets. Une fois de plus, saluons la présence du 16/9 contre le 4/3 de diffusion d'origine. On ne le répètera jamais assez mais le 16/9 apporte vraiment un plus à Malcolm car l'ambition que l'on retrouve dans l'imagerie et la mise en scène de la série appelle à un tel format. L'action semblait enfermée dans le 4/3, elle brise totalement ses chaines avec le 16/9. On notera toutefois toujours des petites curiosités d'image du au fait que la série a été tournée pour une diffusion en 4/3 (la présence de coins assombris par exemple comme on peut le voir sur la quatrième image). Autre curiosité : certains masters étaient indisponibles car la série n'a jamais été éditée en DVD aux États-Unis. De ce fait, certains épisodes proviennent directement de diffusions télévisées. Cela se remarque par une poignée d'épisodes qui débutent par le logo de la chaine FOX annonçant la diffusion de la série en haute-diffusion et une restriction d'âge en haut à gauche de l'écran (dixième image). Ces inscriptions disparaissent très rapidement et ne réapparaissent pas ensuite. Ils ne gênent absolument pas le plaisir de visionnage et sont tout simplement la seule façon de voir certains épisodes en 16/9, ne boudons donc pas notre plaisir. La gestion des noirs est également bien gérée et se fait sans bavure. La lisibilité de côté là est parfaite (neuvième image). 

Par contre, la série souffre lors de mouvements trop brusque des personnages d'un effet d'aliasing qui peut parfois gêner (première image). L'action étant très présente dans Malcolm, cet effet d'escalier est souvent présent. Un léger effet de flou peut également apparaitre dans certaines scènes pour un résultat moins gênant car il n'est pas directement perceptible. Enfin, l'image se montrera terne en quelques occasions, ce qui est dommage surtout pendant les scènes ensoleillées ou dans le ranch Grotto qui appelle une image chaude qui n'est pas pleinement restituée (troisième image).

                       

Avis sur l'audio : 1Haut de page

Rien à redire du côté des pistes audio, elles offrent tout ce qu'on peut demander de la série. Les pistes sont en Dolby Digital 2.0 tant pour le français que pour l'anglais. Pas de jaloux donc même si bien sûr, le doublage positionne plus frontalement les voix des personnages par rapport à l'espace sonore qui leur est offert. Grâce à ses multiples rediffusions en français sur M6 et W9, la V.F. de Malcolm fait partie du quotidien de ses fans et le fait qu'elle soit particulièrement réussie rend encore plus difficile le choix entre celle-ci et la version originale. Un choix laissé à l'appréciation de chacun.

Si vous choisissez la version originale, sachez que les sous-titres ne trahissent en rien les blagues de la série plutôt bien restituées. Félicitons encore une fois Showshank qui pensent aux fans sourds et malentendants de la série qui peuvent profiter d'un sous-titrage français spécialement adapté.

       

Avis sur les suppléments : Haut de page

Les deux bonus de cette édition sont disponibles sur le troisième disque. Encore une fois, Showshank n'a pas fait les choses à moitié en proposant un contenu inédit faisant des éditions DVD de Malcolm des produits uniques au monde.

Épisode "Pique-nique fatal" de la saison 3 disponible dans sa version longue d'origine (43:42) : La série avait eu les honneurs d'être diffusée après le Super Bowl en 2002. Pour l'occasion, un épisode de 42 minutes rempli de guest-star avait été produit. Celui-ci n'a été diffusé qu'une fois et a depuis été séparé en deux épisodes de 20 minutes pour correspondre aux formats de rediffusions. C'est une vraie pépite que propose ici Showshank. L'épisode est disponible en 16/9 uniquement et en version originale sous-titrée car il n'a jamais été doublé dans ce format. Il propose quelques scènes supplémentaires et un montage différent de celui présent sur le coffret de la saison 3.

Interview de Linwood Boomer (6:15) : Suite et fin de l'interview de Linwood Boomer, créateur de Malcolm, réalisée exclusivement pour la sortie françaises des DVD. La première partie de l'interview disponible sur le coffret de la saison 3 avait déçu par son fond qui répétait ce qui avait déjà été dit sur la série dans les bonus des précédentes éditions. Force est de constater que l'inédit a été gardé pour cette seconde partie. Linwood Boomer aborde l'aspect scénaristique de la série et ce que ça représente d'écrire en fonction de l'évolution des personnages mais aussi des acteurs. On ressent l'affection qu'il a pour les personnages secondaires de la série et la volonté de les mettre plus en avant. Une série bien installée peut se permettre de diminuer le temps d'écran de son personnage principal pour favoriser le microcosme qui l'entoure. Linwood Boomer évoque également l'évolution du processus créatif en le comparant à ce qu'il a connu au moment où il essayait de vendre Malcolm.

Le terme "entretien" correspondrait mieux au ton de ce supplément car le côté chaleureux de Linwood Boomer, sa manière de parler de la série et son côté nostalgique confier à ce bonus un ton véritablement différent de ce qu'on peut habituellement voir. Plus informatif et plus chaleureux, cette seconde partie est un bon supplément à la première. Mais encore une fois, la trop courte durée de l'entretien laisse un peu sur sa faim. Preuve cela dit que Linwood Boomer est un orateur passionnant qu'on a envie d'écouter pendant des heures.

       

Avis sur le packaging : Haut de page

N'ayant pas reçu les coffrets, nous ne pouvons pas en faire la critique. Il en va de même pour la sérigraphie qui n'est pas imprimée sur les DVD test. Cela dit, comme c'est le cas depuis la sortie des DVD en France, cette quatrième saison est disponible en deux éditions. Une classique qui ne contient que les 3 DVD dans un boitier en plastique traditionnel et une limitée à 3000 exemplaires. Cette édition se présente sous la forme d'un digibook accompagné d'un abécédaire rédigé en partenariat avec le site Malcolm-France.com. Le thème du coffret reprend celui du ranch Grotto en présentant Francis les bras croisé coiffé d'un chapeau de cow-boy entouré de ses frères dans un paysage désertique. Le verso du DVD est également dans la ligné des précédents avec un fond vert et une photo promotionnelle de la série. On y trouve un résumé général de la saison ainsi qu'une citation de malcolm et les spécificités techniques. 

Une fois le premier DVD inséré dans le lecteur, la magie opère à nouveau. Générique de la série, animation pop-up qui s'ouvre sur l'imagerie du désert faisant référence au ranch Grotto et voici que la navigation entre les différents sous menus peut commencer. C'est agréable de voir que les coffrets gardent une cohérence dans leur navigation tout en proposant des graphismes différents afin de ne pas faire de redite. À l'image de la série, les coffrets savent se réinventer sans trahir le matériau d'origine. La navigation est simple et intuitive. Le menu de sélection des épisodes présente une image de ceux-ci accompagnés de leur titre. Le coffret n'essaye pas de faire dans l'inutilement compliqué mais ne bâcle pas son authoring pour un résultat qui possède une véritabe identité visuelle. Encore une réussite.