Accueil > Séries TV > Comédie > Malcolm > DVD Malcolm - Saison 2 > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Noces Rouges  Integrale
Noces Rouges - Integrale
Sortie : 15/05/19

Eyewitness - Saison 1
Sortie : 22/05/19

Blood Drive - Integrale
Sortie : 22/05/19

Blood Drive - Integrale [B...
Sortie : 22/05/19

Julien Fontanes, magistrat...
Sortie : 06/05/19

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

Noces RougesNoces Rouges EyewitnessEyewitness
Blood DriveBlood Drive Julien Fontanes, magistratJulien Fontanes, magistrat
Graine d'OrtieGraine d'Ortie Hard SunHard Sun
Happy!Happy! Kepler(s)Kepler(s)
The ResidentThe Resident Channel ZeroChannel Zero
Patrick MelrosePatrick Melrose HarlotsHarlots



Achetez-le sur



MALCOLM - SAISON 2


Éditeur : Showshank Films
Distributeur : Arcadès

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 5 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 25
Durée approx. : 575 minutes
Boîtier : Coffret
Code EAN : 3545020031179

Date de sortie en France : 02 septembre 2014


AUDIO


Langues : Anglais (Dolby Digital 2.0), Français (Dolby Digital 2.0)
Sous-titres : Français

VIDÉO


Format : 1.77 - 16/9 anamorphique (compatible 4/3)
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- La visite de la maison (2 min.')
- Le spot promo d'époque de la série (21 sec.)
- Rencontre avec l'équipe de la série (2 min.)
- Making-of (13 min.)

TOUS LES ARTICLES SUR MALCOLM - SAISON 2


01.09.2014 | L'élève Malcolm rentre en troisième année d'humour

TEST DU DVD

Test rédigé le 23/09/2014 par Jeremy Carré

Avis sur l'édition :

Après avoir marqué un grand coup en sortant après des dizaines d'années d'attente la première saison de Malcolm, les p'tits gars de Showshank et The Corporation persistent et signent avec la seconde saison des aventures du petit génie préféré des spectateurs de M6. Pour cette deuxième année, la série a trouvé son rythme de croisière et le ton qui la caractérisera jusqu'à son ultime épisode. Il fallait faire encore plus fort que la saison 1 et le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est une parfaite réussite. En effet, sur les 25 épisodes qui constituent la saison, un bon nombre d'entre eux sont devenus véritablement cultes auprès des fans de la série. Au programme : une fête d'Halloween célébrée avec un peu de retard, l'anniversaire de Lois qui tourne mal et surtout, l'épisode "Pile et Face" qui suit Malcolm et Reese lors d'une soirée de bowling sous deux points de vue différents : l'un où Hal accompagne ses enfants et l'autre ou c'est Loïs qui s'y colle. Un épisode qui a d'ailleurs remporté deux Emmy Awards pour sa réalisation et pour son scénario.

Les personnages évoluent et leur caractérisation gagne en précision. Reese se découvre des talents de cuisinier tandis que Malcolm s'intéresse de plus en plus aux filles. Et si Loïs se montre des plus manipulatrice, l'enfant qui est en Hal a tout le temps de s'exprimer alors que Francis est toujours aussi irresponsable. Dewey quant à lui profite que ce petit monde soit occupé par ses propres problèmes pour vivre tranquillement son enfance. L'humour si particulier de la série est également plus efficace et se permet plus de liberté en évoluant dans des scénarios qui explorent de nouvelles thématiques, ce qui permet à la série de se renouveler constamment. Bref, Malcolm en saison 1, c'était très drôle. Malcolm en saison 2, c'est hilarant.

La particularité de cette édition est qu'elle est 100% française. Seules l'Angleterre et l'Australie ont eu droit à une sortie intégrale de la série mais celle-ci ne contient pas de bonus. C'est donc une édition unique que représente cette saison 2 qui nous livre de chouettes quoiqu'un brin redondants documents d'époques. À l'instar de la saison 1, l'image passe du 4/3 à un 16/9 qui, bien qu'imparfait, donne un petit coup de jeune à la série qu'on redécouvre avec un oeil nouveau.

 

Avis sur l'image : Haut de page

L'image de ce coffret est dans la continuité de ce qu'offrait la première saison dans ses derniers épisodes. Une image qui se montrera très variable en fonction des plans, tantôt avec un grain prononcé et des couleurs ternes, tantôt avec une image lisse et propre et une gestion des noirs qui permet d'avoir des scènes nocturnes parfaitement lisibles. À quelques occasions, un effet de crénelage peut apparaître lors des mouvements rapides des personnages trahissant un manque de définition de l'image (visible sur la deuxième capture). Un effet qui peut se montrer gênant dans la lisibilité de certaines scènes.

Encore une fois, un des gros points de ce coffret, c'est son format. Enfin disponible en 16/9 en France, la série gagne de la place et dévoile de nouveaux détails sur les côté de l'image. Et encore une fois, l'opération ne se fait pas sans quelques curiosités comme l'apparition d'éléments techniques telles que des caméras (visibles sur les captures 11 et 12). Un mal pour un bien, ces éruptions se montrent assez rares et la gêne varie en fonction de l'action à l'image. Ce genre de détails devrait disparaitre à partir de la saison 5, la première pensée et tournée pour une diffusion en 16/9. Quoiqu'il en soit, il y a clairement une amélioration par rapport à la saison précédente.



                       

Avis sur l'audio : 1Haut de page

À nouveau, les pistes anglaise et française en Dolby Digital 2.0 se montrent particulièrement efficaces et misent sur un positionnement frontal des dialogues. Étant donné la richesse sonore de Malcolm, une piste en 5.1 avec une bonne spatialisation des sons et de la musique n'aurait pas été de trop mais le travail de conversion (à laquelle la Fox n'aurait pas participé, rappelons-le) aurait sans doute été trop coûteux. De plus Malcolm bénéficie d'un doublage français d'une grande qualité où les comédiens donnent le meilleur d'eux-mêmes pour faire vivre leurs personnages. Le travail d'adaptation est également une totale réussite : ce qui est drôle en anglais le reste en français. Dans le monde des séries où la VF est souvent considérée comme moins bonne, Malcolm fait figure d'exception.

Le travail sur les sous-titres, uniquement disponibles en français, est également de bonne facture et ne trahit pas les dialogues. Qu'il s'agisse d'une blague ou d'un simple échange, aucune perte n'est a signalé dans les sous-titres. Sur les lecteurs de salon, ces sous-titres sont obligatoirement affichés lors de la séléction de la piste originale. À noter également la présence bienvenue de sous-titres pour sourds et malentendants. Ceux-ci se décentrent pour se placer sous les acteurs qui parlent et adoptent un code couleur pour indiquer un bruit ou un personnage hors-champs.

       

Avis sur les suppléments : Haut de page

Bien que moins nombreux qu'en première saison, la présence de bonus dans ce coffret est réconfortant et montre la volonté des éditeurs de confectionner un produit à la hauteur de l'attente des fans. On regrettera toutefois la redondance des réponses accordées aux interviews bien que ces documents constituent de sympathiques suppléments. C'est également dommage de ne plus trouver de scènes coupées ou de bêtisier mais que le fait que ces images soient la propriété de Fox doit rendre leur acquisition difficile.

Disque 1 :

Making-of (13:11) : À travers une série d'interviews de Linwood Boomer et des acteurs de la série, nous découvrons les sources d'inspirations des épisodes mais aussi ce qui, selon l'équipe, fait la clé du succès de Malcolm. Les acteurs parlent de leur personnage, de leur psychologie et des relations entre les différents membres de la famille. Ce bonus agrémenté d'images de tournages passe cela dit à côté de la partie technique de la série qui a pourtant un style de réalisation assez unique ce qui est fort dommage. Ce making-of tourne finalement rapidement au promotionnel avec beaucoup de congratulation entre les membres de l'équipe.

Rencontre avec l'équipe (11:57) : L'équipe de la série s'est rendue en 2001 au NATPE (The National Association of Television Program Executives) à Las Vegas où les professionnels de la télévision achètent et vendent des programmes. L'occasion pour le journaliste français Alain Carrazé de se rendre à ce salon interviewer les acteurs et le créateur de la série. L'interview commence par Linwood qui parle de la genèse de Malcolm et la manière de travailler sur la série. Il parle de l'influence qu'a eu as vie sur ce qu'on peut retrouver dans la série ainsi que son travail dans La petite maison dans la prairie qui lui a appris comment travailler correctement avec des enfants. Ensuite, les acteurs masculins de la série font place pour parler de leurs personnages et de leurs particularités. Ce qui frappe dans ces interviews, c'est l'alchimie entre les acteurs qui semble réellement faire partie de la même famille. Problème : ce que disent les acteurs dans ce bonus fait souvent doublon avec le making-of.

Disque 4 :

Visite de la maison (2'10) : Les trois enfants de la série font le tour de la propriété familial afin de nous présenter les plateaux de tournage. Un bonus malheureusement trop court qui aurait mérité d'en apprendre plus sur la technique et qui reste au final assez superficiel.

Spot promo saison 1 (22'') : Comme son nom l'indique, il s'agit d'une courte bande-annonce faisant la promotion de la série. Un petit document d'époque qui fait toujours plaisir à voir.

                   

Avis sur le packaging : Haut de page

Comme pour la première saison, Showshank a eu l'idée de sortir deux types de coffret. Le premier était une édition limitée sous forme d'un digipack (un coffret formé de volets qui se replient sur eux-mêmes) tandis que celui utilisé pour le test est un boîtier keep-case en plastique. Un boîtier qui a pour avantage de faire gagner de la place dans les étagères étant donné que cette saison est de la même taille que la boîte d'un film. La jaquette met en avant Malcolm et sa famille lors d'un barbecue qui semble avoir mal tourné dans un décor semblable au coffret de la première saison. Un visuel qui donne tout de suite le ton de la série. Les couleurs sont vives et attirent agréablement l'oeil. Le verso présente une photo de la famille de Malcolm accompagnée de Stevie ainsi qu'un court résumé de la saison, la liste des bonus et une citation de Malcolm. Ce coffret ne tranche donc pas avec le précédent et s'inscrit dans une cohérence graphique qui unira les DVD dans la DVDthèque. La sérigraphie des quatre disques présente sur fond vert un des quatre fils de la famille. Simple et efficace. Les jaquettes internes sont toujours tristement blanches mais la présence d'une fiche reprenant les titres et résumés des épisodes là où ce n'était pas le cas en saison 1 est une bonne idée.

L'authoring de cette seconde saison laisse tomber pour son menu principal l'idée d'images pop-up des personnages de la famille pour un écran diffusant des extraits des épisodes sur fond du générique de la série. Sans doute une façon de varier un menu qui se serait montré très répétitif au bout de sept saisons. L'animation pop-up est cela dit toujours présente lors du passage du menu principal à un sous-menu. On quitte également la cuisine familiale pour adopter comme décor le jardin de la famille. La navigation est toujours aussi intuitive et les sous-menus de sélections se montre particulièrement clairs. Le choix des épisodes est par exemple accompagné d'une image fixe de l'épisode, de son titre ainsi que de son numéro. Impossible de perdre ses repères.