Accueil > Séries TV > Policier > Rizzoli and Isles > DVD Rizzoli and Isles - Saison 2 > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Noces Rouges  Integrale
Noces Rouges - Integrale
Sortie : 15/05/19

Eyewitness - Saison 1
Sortie : 22/05/19

Blood Drive - Integrale
Sortie : 22/05/19

Blood Drive - Integrale [B...
Sortie : 22/05/19

Julien Fontanes, magistrat...
Sortie : 06/05/19

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

Noces RougesNoces Rouges EyewitnessEyewitness
Blood DriveBlood Drive Julien Fontanes, magistratJulien Fontanes, magistrat
Graine d'OrtieGraine d'Ortie Hard SunHard Sun
Happy!Happy! Kepler(s)Kepler(s)
The ResidentThe Resident Channel ZeroChannel Zero
Patrick MelrosePatrick Melrose HarlotsHarlots



Achetez-le sur



RIZZOLI AND ISLES - SAISON 2


Éditeur : Warner Bros
Distributeur : Warner Home Video France

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 4 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 15
Durée approx. : 605 minutes
Boîtier : Coffret
Code EAN : 5051889419433

Date de sortie en France : 03 juillet 2013


AUDIO


Langues : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 2.0)
Sous-titres : Anglais (mal entendants), Danois, Finlandais, Français, Néerlandais, Norvégien, Suédois

VIDÉO


Format : 1.78 - 16/9 anamorphique (compatible 4/3)
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- La production de Rizolli et Isles
- Scènes coupées
- Bêtisier

TOUS LES ARTICLES SUR RIZZOLI AND ISLES - SAISON 2


06.06.2013 | 4 sorties pour le duo Rizzoli & Isles !

TEST DU DVD

Test rédigé le 05/09/2013 par Diane Mauviard

Avis sur l'édition :

La saison 2 de Rizzoli & Isles est arrivée chez nous en DVD le 3 juillet 2013, soit très peu de temps après la première. Ceci nous a permis de tester les deux saisons coup sur coup (veuillez nous excuser pour le délai entre les deux publications) et de mieux nous rendre compte des évolutions de traitement entre chaque coffret.

Il s'agit d'un coffret très satisfaisant mais un poil en-dessous pour ce qui est du sous-titrage en français.

Le fait que nous n'ayons toujours pas droit à un livret avec les résumés des épisodes nous déçoit toujours (un jour, peut-être ?) mais le supplément concernant la production d'un épisode rattrape bien ce manquement. Tous les menus ne sont pas encore traités de manière égale mais on tend vers le progrès de ce côté !

 

Avis sur l'image : Haut de page

Comme sur la première saison, on a ici le droit à une image au format 16/9 anamorphique, compatible 4/3, qui permet de s'immerger complètement dans l'ambiance de la série.

La qualité est la même que sur l'édition précédente. Du bruit, une légère pixellisation et quelques flous apparaissent dans les scènes très sombres mais cela est assez rare et ne se remarque vraiment, avouons-le, que si l'on s'approche vraiment ou en mode capture d'écran (voir photo ci-dessous)

Les beaux contrastes sont toujours là pour vous garantir un visionnage agréable et les gros plans sont impeccables.

                   

Avis sur l'audio : 1Haut de page

Concernant les caractéristiques audio, pas de version espagnole cette fois mais les deux bande-sons essentielles sont bien là, à savoir la version originale en Dolby Digital 5.1, comme pour la première saison, et la version française en Dolby Digital 2.0. Comme c'était déjà le cas, le niveau sonore de la V.O. est moins élevé que celui de la version française.

Côté sous-titres on a l'embarras du choix, comme le veut la tradition Warner : anglais, français, espagnols, hollandais ou tout sous-titre scandinave qui vous siéra. L'option sans sous-titres est bien sûre disponible elle aussi est aucun sous-titre n'est imposé.

En revanche, on regrette que la police blanche aux contours noirs centrée soit ternie par de nombreuses fautes de frappes, fautes d'accords ou encore des oublis de mots. Cela se remarque particulièrement sur les bonus quand on les regarde à la suite mais cette lacune est également présente lors du visionnage des épisodes. En voici quelques exemples : ""On est pas en Inde", "Mackenzie et Summer battrait Dakota", "Je cherche des mes archives", "Ca ait beaucoup de critères"...

Quelques traductions sont parfois un peu "brutales" comme la transformation de "he will be up for some sex" en "il voudra baiser" qui démontre quelques libertés prises pour un niveau de langage un peu surprenant par rapport au reste du travail de traduction.

       

Avis sur les suppléments : Haut de page

De prime abord, les suppléments semblaient moins nombreux sur cette saison 2 car, hormis le bêtisier et quelques scènes coupées ils étaient tous centrés sur son épisode 14. En effet, lorsque vous lisez le descriptif des bonus au dos du coffret, il est inscrit "La Production de Rizzoli & Isles : un documentaire sur la production de l'épisode 14, de l'écriture à la fin du tournage." Là, on se dit "OK. Mais j'aurais aimé qu'il y ait d'autres documentaires". En réalité, il s'agit là de l'un des documentaires les plus riches que l'on ait vu sur un seul DVD.

Si les scènes coupées sont réparties sur chaque DVD, le bêtisier et ce documentaire se trouve, eux, sur le DVD 4.

Ces bonus sont disponibles au même format d'image que les épisodes et avec les mêmes sous-titres.

Détails des scènes coupées :

- DVD 3 : une scène coupée de l'épisode 10, d'une durée de 0'39 et accessible depuis un menu "suppléments" via le menu principal ou grâce aux fameux logo des ciseaux Warner présent dans le menu "épisodes", à côté de l'épisode concerné.
- DVD 4 : deux scènes coupées concernant respectivement les épisodes 13 et 15 et d'une durée de 0'54 et 0'13, accessibles depuis la page 2 du menu "suppléments" ou via les ciseaux.
Hormis la dernière, même si elle est très courte, les scènes coupées ne sont pas d'une grande utilité.

Disque 4 :

- Bêtisier (6'05) : ce bêtisier est comme il se doit, c'est-à-dire drôle. Dans une interview qui figure dans la suite des bonus, Angie Harmon (Détective Rizzoli) explique qu'elle essaie de mettre de l'ambiance et de créer des liens car les journées de tournage sont longues. Si vous ne l'aviez pas compris grâce à celui de la saison 1 (ou si vous ne l'aviez pas vu), celui-ci le prouve à nouveau. On peut d'ailleurs dire que 80 % de ce supplément est illustré par des images de l'actrice qui s'en donne à coeur joie !

- Le documentaire sur la production est en réalité divisé en quatre parties (elles-mêmes divisées en sous-parties), chacune accessible individuellement. Vous n'avez pas la possibilité de les enchaîner ; il vous faut repasser par le menu "suppléments". Celles-ci expliquent le déroulement des sept jours et demi dont dispose toute l'équipe pour boucler un épisode avant sa diffusion.

1) La salle d'écriture (13'24) :

c'est ici que tout commence, ici que germent les idées de la créatrice, Janet Tamaro, et des scénaristes qu'elle emploie pour vous faire vivre à chaque épisodes, des enquêtes palpitantes et passionnantes.
Warner et l'équipe nous offrent ici des images des réunions permettant de mettre sur pied un épisode, les idées qui fusent, l'aide précieuse d'un conseiller ancien policier pour assurer le réalisme des crimes et des enquêtes... On trouve ici des interviews des actrices principales, du conseiller précédemment mentionné (Russell Grant), de deux scénaristes (David Gould et Liz Benjamin).

2) La pré-production (12'23) :
c'est lors de cette étape que l'on recherche les décors additionnels qui seront nécessaires à l'épisode à tourner, que l'on caste les acteurs manquants, que l'on définit les costumes, les accessoires... Ce documentaire nous montre à quel point l'équipe technique est primordiale et doit penser à tout. Chaque département doit coopérer avec les autres afin de fournir au public le meilleur épisode possible et le plus de cohérence possible. On nous explique ainsi que les costumiers doivent travailler en liens étroits avec les décorateurs pour éviter qu'un personnage n'arbore une tenue de la couleur d'un mur.
Cette section regroupe des interviews de Billy Campbell (régisseur extérieur), Billy Ray McKenna (superviseur costumes), Gary M. Zuckerbrod (directeur casting) et Jared Scardina (accessoiriste).

3) Production (11'09) :

une fois les étapes précédentes passées, on passe au choix du réalisateur, au montage des décors, aux maquillages etc pour aboutir à la réalisation. Ici figurent les interviews de Korey Pollard (premier assistant réalisateur), Angie Harmon, Bruce Muller (en charge des décors), Christopher Marsteller (habilleur), Mark Haber (réalisateur pour l'épisode 14), Jessica Anderson (chef maquilleuse), Sasha Alexander (Dr Maura Isles) et Bruce McGill (Korsak).
Petite incohérence ici : sur le menu, il est inscrit "Production with Rizzoli & Isles" et, au moment du visionnage, il est inscrit "Production on Rizzoli & Isles".

4) Post-production (12'15) :

Une fois les scènes tournées, il reste encore à passer au montage pour obtenir exactement ce que Janet Tamaro souhaite obtenir et atteindre une cohérence malgré les scènes coupées, ajouter les fonds sonores en maintenant des dialogues clairs, ajouter de la post-synchro (pour les dialogues de fond, par exemple) et les bruitages. C'est le rôle de Alfonso Delgado (producteur associé), Russell Denove (monteur), James L. Levine (compositeur), Shyna Smith (productrice), Judah Getz (responsable de la post-synchronisation), Kyle Billingsley (responsable des bruitages) et Noel Vought (bruiteur), entre autres, qui sont interviewés ici.

Au terme de presque une heure, on sait donc tout ou presque de ce qu'il y a à savoir sur la production de l'épisode 14 mais surtout sur le travail en amont de la diffusion de n'importe quel épisode de série télé. Un bonus vraiment très précieux pour tout fan de Rizzoli & Isles et même pour tout sériephile. On regrette une petite chose : les écrans mettant en évidence le titre de chaque section ne sont pas traduits.

               

Avis sur le packaging : Haut de page

Le coffret reprend le même schéma que celui de la première saison : un coffret fourreau à l'image des héroïnes et identique à la jaquette du coffret plastique qu'il contient. La tranche reprend le titre de la série, et le numéro de saison.

Le dos de la jaquette comprend le synopsis de la série, le détail des bonus présents dans ce coffret et des caractéristiques techniques illustré par cinq photos (une photo promotionnelle des héroïnes et des captures)

A l'ouverture, le boîtier laisse apparaître l'intérieur de la jaquette comportant les titres des épisodes par disques avec le nom de l'auteur et du réalisateur.

Les disques sont présentés dos à dos, deux par deux. Le disque 1 est bleu, le 2 est doré, le 3 rouge et le 4 noir. Chacun est imprimé du logo de la série, du numéro de disque et de saison et des logo de rigueur.

Toujours pas de livret ni de synopsis de chaque épisode.

La navigabilité est bonne et reconnaissable comme celle à laquelle Warner nous a habitués.

Le menu principal est illustré de la photo de couverture du coffret sous forme rectangulaire et centrée sur fond de photos en noir et blanc d'accessoires nécessaires aux deux héroïnes dans leur travail. Elles sont disposées en mosaïque et remplacent les captures que l'on pouvait trouver sur le menu principal de la saison 1. Le générique en boucle lui sert de fond sonore. Ce menu permet l'accès à une lecture enchaînée de chaque épisode du disque, au choix des épisodes un par un, aux langues et sous-titres, à la scène coupée pour le disque 3 et aux bonus (y compris les scènes coupées) pour le disque 4.

On retrouve le logo de la maison pour retourner au menu principal depuis ces sous-menus. Il n'y a pas d'illustration sonore pour les sous-menus mais ainsi on évite la saturation.

Lors du lancement sur un ordinateur, tous les menus sont en version originale et le menu "Episodes" fait apparaître les titres des épisodes alors que le lancement dans un lecteur fait apparaître le menu en version française et les titres des épisodes en anglais sont remplacés par leur simple numéro dans un petit logo écran lui aussi caractéristique des éditions Warner. Comme pour la saison 1, on aurait aimé que le titre des épisodes apparaisse aussi sur les menus en version française.

Si le menu "Episodes" reprend d'un disque à l'autre les mêmes images de fond en noir et blanc, deux photos en couleurs y ont été ajoutées, photos qui varient d'un disque à l'autre sauf entre le premier et le quatrième (l'équipe Warner croyait-elle qu'on ne s'en apercevrait pas ?)  On a donc Jane et Maura dans leurs uniformes respectifs pour les disques 1 et 4, Isles et Frost pour le deuxième et Tommy et Korsak pour le troisième).

Le menu "Langues" offre deux nouvelles photos de Maura et Jane qui restent les mêmes (ainsi que les images de fond) d'un disque à l'autre. Moins de travail donc concernant ce sous-menu.

Le menu "Scène coupée" du disque 3 renvoie directement à celle-ci, sans sous-menu, tandis que le menu "Bonus" du quatrième disque se décompose en deux écrans. Le premier est illustré par des photos en noir et blanc en guise de fond et par Maura au Spa et Jane tenant des fleurs. Le second nous montre une photo de la mère de Jane et une de son frère : non seulement c'est cohérent mais en plus ça fait plaisir !

   

IMAGES DES MENUS



cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  cliquez ici pour voir en grand  

Voir toutes les images