Accueil > Séries TV > Drame > FBI : Duo Très Spécial > DVD FBI : Duo Très Spécial - Saison 1 > Test DVD
DERNIERS DVD

dvd Noces Rouges  Integrale
Noces Rouges - Integrale
Sortie : 15/05/19

Eyewitness - Saison 1
Sortie : 22/05/19

Blood Drive - Integrale
Sortie : 22/05/19

Blood Drive - Integrale [B...
Sortie : 22/05/19

Julien Fontanes, magistrat...
Sortie : 06/05/19

» Voir la base de données


NOUVELLES SÉRIES

Noces RougesNoces Rouges EyewitnessEyewitness
Blood DriveBlood Drive Julien Fontanes, magistratJulien Fontanes, magistrat
Graine d'OrtieGraine d'Ortie Hard SunHard Sun
Happy!Happy! Kepler(s)Kepler(s)
The ResidentThe Resident Channel ZeroChannel Zero
Patrick MelrosePatrick Melrose HarlotsHarlots



Achetez-le sur



FBI : DUO TRèS SPéCIAL - SAISON 1


Éditeur : 20th Century Fox
Distributeur : Fox Pathé Europa

Type : Saison
Origine : zone 2
Nombre de disque : 4 (DVD-9)
Nombre d'épisodes : 14
Durée approx. : 588 minutes
Boîtier : Coffret
Code EAN : 3344428050221

Date de sortie en France : 29 août 2012


AUDIO


Langues : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
Sous-titres : Anglais, Français

VIDÉO


Format : 1.77 - 16/9 anamorphique (compatible 4/3)
Standard : PAL
Image : Couleurs

SUPPLÉMENTS


- Commentaires audio
- Documentaire : Le personnage de Neal Caffrey
- Documentaire : Les costumes de la série
- Documentaire : Rien que la vérité
- Scènes inédites
- Bêtisier

TOUS LES ARTICLES SUR FBI : DUO TRèS SPéCIAL - SAISON 1


29.08.2012 | FBI : Duo Très Spécial de sorties

TEST DU DVD

Test rédigé le 28/09/2012 par Grégory Lazareth

Avis sur l'édition :

FBI : Duo Trés Spécial est avant tout une histoire d'amitié entre deux personnages que tout oppose : l'agent du FBI, classique et terre à terre Peter Burke et l'escroc élégant et charmeur Neal Caffrey. Ce dernier, arnaqueur et faussaire de renom, a été arrêté par Peter suite à 3 longues années de traque. Après s'être évadé pour mener l'enquête sur une affaire impliquant sa petite-amie, il se refait coincer par Peter mais s'en suit un accord entre le duo : sa liberté contre son aide dans les "crimes en col blanc".

Très agréable à suivre de par son originalité et le côté classe des crimes tranchant complètement avec les habituels meurtres des shows policiers, FBI : Duo Très Spécial est une série qui a du cachet, cette petite note particulière qui étincelle un show et change la vision que l'on en a. Grâce à sa réalisation rythmée, à son humour, au charme du duo principal et à de très bons personnages secondaires, White Collar se démarque sans frauder comme une série fraîche au scénario intelligent.

Cette édition DVD, nous l'avions longtemps attendue car la série n'arrivait pas en France et le coffret a tardé à sortir après la diffusion télévisée des deux premières saisons. La déception se fait ressentir si l'on s'attarde sur l'interactivité de l'authoring qui ne rend pas hommage au support ou sur la qualité d'image, toutefois bonne, mais qui aurait pu être plus nette et précise. Heureusement que l'écrin est esthétiquement superbe, les suppléments intéressants et que les pistes audio possèdent un bon rendu spatial.

 

Avis sur l'image : Haut de page

La photographie de la série joue énormément sur les tons clairs, le bleu et le blanc, apportant une certaine élégance, une sobriété, un raffinement toujours mêlés à une touche de couleur pour donner du dynamisme et du piquant à l'image. Nous retrouvons bien tout cela dans sa qualité avec une luminosité parfaitement dosée et des contrastes classieux bien nuancés.

L'ensemble est plutôt propre et agréable à l'œil mais est légèrement dénaturé par des lignes qui ont eu bien des difficultés à passer les engrenages parfois rouillés du processus de compression. Les plans rapides de travelling de la ville de New York ou ceux de la rue bondée de passants et de véhicules affichent des contours approximatifs, notamment dans les lignes droites, des buildings aux fenêtres, et même dans l'architecture globale des lieux où les détails ne sont pas spécialement visibles et dénotent un manque de piqué dû au débit de compression. De plus, des fourmillements trouvent refuge dans les zones uniformes et les teintes sombres les accentuent quelque peu.

                       

Avis sur l'audio : 1Haut de page

Enfin une série en DVD dotée de pistes audio en Dolby Digital 5.1. Pour une fois, la version française abolit le stéréo et nos petites oreilles crient victoire en captant des sons venant de l'arrière. Nous avons donc dans cette édition des bandes sonores anglaise et française 5.1 qui se dégustent sans effort avec les tympans. Même si la série, de par ses scènes d'action peu nombreuses, n'est clairement pas la plus démonstrative pour l'utilisation d'un home cinema, cela ajoute le goût du travail bien fait. Les surrounds sont en majeure partie utilisés pour délivrer la musique mais les effets d'ambiance se font également entendre pour nous imprégner un peu plus de l'atmosphère urbaine.

Dans l'ensemble, les deux pistes sont égales, que ce soit en termes de clarté ou d'équilibre. De plus, avec l'excellente qualité du doublage français et la fidélité de son adaptation ainsi que de celle des sous-titres, nous ne saurions quelle langue vous conseiller.

Le sous-titrage est disponible en anglais, français et néerlandais.
A noter que les pistes sonores et de sous-titres ne peuvent se changer à la volée.

   

Avis sur les suppléments : Haut de page

Le tour des bonus est vite réalisé mais l'intérêt est bien présent et c'est bien là le principal. Pour une série de ce type, les suppléments sont dans la moyenne mais l'absence de sous-titrage pour les commentaires audio ternit l'ensemble car c'est souvent la partie qui apporte le plus de compléments dans la connaissance de la série.

DVD 1 à 4 :
Commentaires audio : Des commentaires audio sont disponibles pour les épisodes 1, 7, 8, 10 et 14 mais malheureusement non sous-titrés. Une grave erreur de la part de la Fox.

DVD 4 :
Bêtisier (12:22) : D'une longueur très honorable pour un bêtisier, il vaut son pesant de billets contrefaits, ne serait-ce que pour admirer la maîtrise de "l'enfilage" de veste de Tim DeKay, son imitation parfaite de l'accent belge ou ses dons de chanteur, à l'instar de ceux de Matthew Bomer. Du très bon délire pour tous les personnages et les jurons s'envolent. A noter que ce supplément est en définition plus basse.

Scènes inédites (10:24) : 6 scènes sont présentes et le numéro de l'épisode est précisé. C'est déjà un bon point de départ mais les placer sur les bons DVD aurait été plus pratique. Elles ne sont pas inutiles et apportent quelques graviers à l'édifice, surtout celle du pilote illustrant la première rencontre avec Mozzie. Comme le bêtisier, elles sont en définition plus basse.

Le personnage de Neal Caffrey (06:30) : "Charming", "good-looking", ça n'arrête pas pour qualifier le rôle de Matthew Bomer. Cette courte featurette présente donc Neal Caffrey et sa relation avec Peter Burke. La chimie est parfaite entre les deux, le casting aurait difficilement pu être différent.

Les costumes de la série (05:29) : La chef costumière Stephanie Maslansky définit le style de chacun des quatre personnages principaux. Le look est très important dans la série qui se doit d'avoir la classe. Le pari est parfaitement réussi et résume très bien les rôles, portant leurs vêtements comme une étiquette de leur personnalité.

Rien que la vérité (02:23) : Très court module nous apprenant qu'un consultant des "crimes en col blanc", Tom Barden, est présent dans le processus de création afin de partager son expérience et de rendre plus crédibles les histoires après 21 ans passés au FBI. Nous aurions aimé avoir plus de temps pour en savoir davantage.

             

Avis sur le packaging : Haut de page

La première chose que l'on puisse dire, c'est qu'à l'image de la série, le coffret a la classe. Il est certes classique dans son concept mais élégant dans son esthétisme.

Nous retrouvons un fourreau contenant 2 boîtiers slim double, chacun doté d'une charte graphique bleue, noire et blanche donnant ce côté classieux. Pour ce premier volet, la face du fourreau présente Neal et Peter sur un fond sombre parsemé de teintes de bleu très calculées : plus l'on descend et plus le bleu tire sur le foncé. Celui de "FBI" est ciel, puis vient l'électrique des yeux de Neal (retouchés) et enfin le saphir du fond et des cravates. C'est du plus bel effet. Le dos, quant à lui, tranche parfaitement, à la façon du duo en reprenant une image promotionnelle de nos deux comparses baignée cette fois par des dominantes bleu clair et bleu fumée. Pile et face, duo, antagonisme, dualité, parfait !

Les jaquettes des boîtiers ne sont pas en reste. Peter et Neal ont chacun la leur et sont représentés en costume noir, chemise blanche et cravate bleue sur un fond noir effaçant totalement contours, texture et teintes du costume qui se confond alors avec lui. D'ailleurs, c'est exactement le même pour les deux personnages, dénotant clairement des point communs et de l'attache qu'ils ont l'un pour l'autre. Seules donc la tête et les mains diffèrent et là aussi, l'image évoque toute une symbolique.
Le dos liste les synopsis et quelques photos des épisodes sur un fond noir. Par contre, l'intérieur est complètement blanc, seul point noir de l'esthétisme du coffret car la sérigraphie des DVD est elle aussi superbe. Les deux premiers, dans les tons noir et bleu nuit, sont illustrés par des menottes et la ville de New York alors que les deux suivants, dans les blanc et bleu clair, le sont par une chemise-cravate et les feutres de Nick.

Le parcours était jusqu'ici sans véritable faute de goût mais tout l'effort esthétique va être malheureusement réduit à néant après l'insertion des disques dans le lecteur. Telle la signature d'un faussaire apposée sur une œuvre d'art, l'authoring lui retire toute sa valeur car les menus sont pauvres, sans animation ni même un quelconque accompagnement musical. On s'ennuie. Dommage car l'esthétisme des images était toujours présent. Outre les photos du menu principal pas vraiment bien choisies et similaires sur chaque disque, les illustrations des personnages, différentes pour chaque section et chaque galette, sont réussies, sur un arrière-plan noir et recouvertes par des bandes de différentes teintes de bleu. Sur chacun des DVD, le choix s'offre au spectateur de voir tous les épisodes consécutivement, de les sélectionner, de définir la langue ou d'aller dans les bonus. A noter que chaque section est reliée au sous-menu des épisodes (n'affichant que les titres français et non la numérotation), évitant ainsi de repasser par le menu principal pour en lancer un.

Une petite erreur est à signaler sur le dos du premier boîtier où il est mentionné : "7 épisodes de 1h et 42 minutes" alors que cela aurait dû être "1 épisode de 1h et 6 de 42 minutes".